/news/society
Navigation

Des refuges d’animaux unissent leurs forces

Des refuges d’animaux unissent leurs forces
Photo d'archives, Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Cinq refuges pour animaux de la région de Québec ont décidé de s’allier pour diminuer au minimum le nombre d’animaux euthanasiés ou errants.

En vertu de l’entente annoncée dimanche, chaque refuge conservera son indépendance d’action, mais pourra se tourner vers un partenaire en cas de besoin, chaque organisme ayant des compétences différentes, explique le président de la SPA de Québec, Félix Tremblay.

Outre la SPA, les refuges Lapins Sans Abri (ALSA), Animaux Sans Toit, Caréna, et Mouvement Chats Errants (MCE) ont entériné l’entente de principe.

« Ce sont des complémentarités qu’on va essayer de jumeler à l’avenir parce que pendant trop longtemps, les refuges ont travaillé chacun de leur côté et ce n’était pas au plus grand bénéfice de la population animale », explique M. Tremblay.

Prix réduit

Ainsi, la SPA de Québec pourra fournir à ses partenaires des services de stérilisation et de vaccination à prix réduit, ce qui leur permettra de réinvestir dans leurs missions.

En contrepartie, d’autres organismes pourront mettre à profit leurs forces, qu’il s’agisse de prendre soin des chatons orphelins ou encore de leur réseau de familles d’accueil.