/news/society
Navigation

[VIDÉO] Il se présente sur une ligne de piquetage... avec un faux pistolet

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-GEORGES | Un ancien employé d'un concessionnaire automobile de Saint-Georges, en Beauce, s'est présenté sur la ligne de piquetage des travailleurs du commerce avec un faux pistolet.

L'événement s'est produit le 20 avril dernier chez le concessionnaire GM de Saint-Georges. Des images captées par les caméras de surveillance du garage montrent l'ancien employé, congédié dans le passé pour vandalisme, se présenter sur la ligne de piquetage avec ce qui semble être une arme à feu.

Capture d'écran, TVA Nouvelles

En réaction, les cadres présents dans le commerce ont appelé la police.

«Ce qu'on voit sur nos caméras de surveillance, c'est qu'il n'y a pas eu personne d'arrêté. Ils ont fait des vérifications, j'imagine, au niveau de l'objet», a relaté Michel Fréchette, directeur des ressources humaines chez le Groupe Couture, en entrevue à TVA Nouvelles.

Deux agents de la Sûreté du Québec sont intervenus et ont vérifié le pistolet. La SQ a expliqué ne pas avoir arrêté l'ex-employé puisqu'il n'a pas fait de geste menaçant avec l'arme factice. Il a toutefois écopé d'une amende de 444 $ en vertu d'un règlement municipal.

Capture d'écran, TVA Nouvelles

Les dirigeants du garage ont été déçus de l'intervention policière et allèguent que les policiers n'ont pas fait de suivis avec eux, notamment pour indiquer que l'événement concernait une fausse arme.

«On vaut que ce soit pris au sérieux, que les faits soient évalués en fonction du contexte et que les bonnes décisions soient prises en termes de conséquences», a fait valoir M. Fréchette. Le commerce envisage de porter plainte en déontologie policière.

Les employés du concessionnaire GM de Saint-Georges sont en grève depuis novembre dernier. Le syndicat des travailleurs n'a pas voulu commenter l'incident en affirmant ne pas avoir suffisamment d'informations pour ce faire.