/homepage
Navigation

Le Rockfest présente (enfin) ses excuses à Jérémy Gabriel, un «grand artiste de la chanson québécoise»

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir retiré une photo compromettante de Jérémy Gabriel de son compte Facebook plus tôt mercredi, le fondateur du Rockfest de Montebello, Alex Martel, est sorti de son mutisme en soirée, présentant ses excuses à un «grand artiste de la chanson québécoise».

«Alors que je suis en tournée au Mexique avec Deadly Apples, il semble que j’ai créé une tempête médiatique au Québec. Suite à des menaces de poursuite, nous avons retiré la photo de Jeremy Gabriel. Cette photo circulait déjà partout sur les médias sociaux et nous l’avions partagée sur un ton humoristique sans mauvaise intention, en clin d’œil à la vidéo de l’an dernier dans laquelle Jeremy affirmait vivre le “lifestyle sex, drugs and rock n’ roll” ainsi qu’en clin d’œil à notre annonce récente concernant le cannabis. Nous présentons nos excuses les plus sincères pour ce malentendu à ce grand artiste de la chanson québécoise», a-t-il écrit sur son compte Facebook mercredi soir.

Jérémy Gabriel menaçait d’émettre une mise en demeure à l’endroit du Rockfest, si le Festival ne retirait pas de sa page Facebook la photo où on le voyait fumer une substance inconnue.

«Nous sommes satisfaits. C’est ce qu’on voulait», a indiqué le gérant du jeune chanteur, Jean Perruno, lors d’un entretien avec Le Journal.

Le cliché s’est rapidement promené sur la Toile où plus de 1500 internautes ont partagé la publication avant qu’elle soit retirée.

Rappelons que Jérémy Gabriel était de la programmation du Rockfest de Montebello l’été dernier.