/news/politics
Navigation

David Heurtel ne sollicitera pas un autre mandat

Coup d'oeil sur cet article

David Heurtel a choisi les médias sociaux pour annoncer à ses électeurs qu’il ne sollicitera pas un autre mandat. Le député de la circonscription de Viau a avisé son exécutif de comté vendredi matin qu’il était temps pour lui de passer à autre chose.

Dans son texte publié sur Facebook et Twitter le ministre de l’Immigration écrit: «Dans les derniers mois, la maladie a frappé ma famille. Ce contexte est pour moi incompatible avec l’exigence d’un prochain mandat. J’ai donc décidé de passer à un nouveau chapitre de ma vie professionnelle. Conséquemment, je ne serai pas candidat aux prochaines élections.»

 

Enfant unique, le ministre de 46 ans a confié à TVA Nouvelles qu’il voulait s’occuper de sa mère, qui traverse une période difficile, au cours des prochains mois.

David Heurtel a été élu lors d’une partielle en 2013 avant d’être désigné ministre de l’Environnement après sa réélection en 2014.

À ce poste, on lui doit l’implantation de la bourse du carbone avec la Californie et l’adoption de la première loi zéro émission au Canada.

Il a aussi dû se défendre qu’il n’avait pas autorisé des forages au large de Cacouna qui aurait nui aux bélugas et l’autorisation du «flushgate» par la Ville de Montréal en en 2015, sans oublier l’épineux dossier de l’interdiction des forages de Pétrolia sur l’île d’Anticosti.

Son passage à l’Immigration aura été plus facile.

M. Heurtel aura permis au gouvernement d’écarter la controverse entourant la commission sur le racisme systémique, en tournant les réflecteurs vers Ottawa sur la lenteur à autoriser des permis de travail aux immigrants.

Le ministre Heurtel a aussi aidé son gouvernement, avec l’appui du premier ministre Philippe Couillard, à forcer le fédéral à trouver une sortie de crise pour les migrants qui traversent le chemin Roxham.

Dans son message il souligne «...ce que je garderai de plus précieux, ce sont les amitiés forgées avec les femmes et les hommes de Saint-Michel et la richesse de la contribution essentielle de ces Québécoises et Québécois issus de la diversité au développement du Québec.»

David Heurtel est le quatrième ministre du gouvernement Couillard et le treizième député à annoncer qu’il ne sollicitera pas un autre mandat à l’élection de l’automne prochain.