/news/health
Navigation

4 M$ pour la formation des préposés en résidence privée pour aînés

Les ministres de l’Éducation et de la Santé, Sébastien Proulx (photo) et Gaétan Barrette, ont annoncé jeudi une nouvelle attestation d’études professionnelles de 180 heures spécialisée en assistance à la personne en résidence privée pour aînés.
Photo Dominique Lelièvre Les ministres de l’Éducation et de la Santé, Sébastien Proulx (photo) et Gaétan Barrette, ont annoncé jeudi une nouvelle attestation d’études professionnelles de 180 heures spécialisée en assistance à la personne en résidence privée pour aînés.

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement du Québec espère former jusqu’à 2000 préposés supplémentaires pour répondre à la demande des résidences privées pour aînés avec le lancement d’un nouveau programme de formation.

Les ministres de l’Éducation et de la Santé, Sébastien Proulx et Gaétan Barrette, ont annoncé jeudi une nouvelle attestation d’études professionnelles de 180 heures spécialisée en assistance à la personne en résidence privée pour aînés.

Le gouvernement s’engage à investir 4 millions $ pour encourager les centres de formation professionnelle à offrir ce programme partout au Québec, a-t-on appris lors de la conférence de presse au Centre de formation professionnelle Fierbourg, à Québec.

Il espère ainsi rendre plus attractif le travail de préposé dans les résidences privées, pour lequel il n’existait aucune formation spécifique sous l’égide du ministère de l’Éducation jusqu’à présent.

«Ce nouveau programme, qui sera admissible tant aux préposés en emploi qu’à ceux qui souhaitent le devenir, permettra d’acquérir de nouvelles connaissances et d’ainsi offrir des services de grande qualité aux résidents», a déclaré M. Barrette.

Le président du Regroupement québécois des résidences pour aînés, Yves Desjardins, a souligné que ses membres font face à de grands défis de main d’œuvre.

«On est en pleine expansion, il y a de plus en plus d’aînés au Québec. Nous construisons des unités dans les résidences pour aînés et ça prend du personnel, alors ce programme-là arrive à point, je dirais, pour les prochaines années», a-t-il mentionné.

Autre annonce pour les régions

Les ministres ont également procédé à l’annonce d’un investissement de 13,5 millions $ sur cinq ans dans deux mesures afin de favoriser la formation professionnelle en région, tous domaines confondus.

L’argent servira notamment à favoriser le recrutement d’étudiants dans les régions éloignées ou dans les commissions scolaires connaissant une baisse des inscriptions. Des bourses d’études pourraient permettre de défrayer les droits de scolarité, d’hébergement ou de transport aux étudiants provenant d’une autre région, a donné en exemple le ministre Proulx.