/travel/destinations
Navigation

7 bonnes raisons de visiter Portland en Oregon

Le Steel Bridge est l’un 
des 12 ponts reliant
l’est et l’ouest de la ville 
de Portland, en Oregon.
Photo SARAH-ÉMILIE NAULT, AGENCE QMI Le Steel Bridge est l’un des 12 ponts reliant l’est et l’ouest de la ville de Portland, en Oregon.

Coup d'oeil sur cet article

PORTLAND, Oregon | Drip City, PDX, Rose City, Stumptown, Bridge City : ce ne sont pas les surnoms qui manquent à la vibrante ville de Portland. Dressée tout à l’ouest de l’Oregon et lovée entre les montagnes et l’océan Pacifique, la ville la plus « vélo friendly » des États-Unis semble avoir tout pour elle. Voici sept bonnes raisons d’y aller.

1. Le paradis des « foodies »

Art de rue réalisé par
l’organisation Forest for 
the trees dans le 
quartier Arts District.
Photo SARAH-ÉMILIE NAULT, AGENCE QMI
Art de rue réalisé par l’organisation Forest for the trees dans le quartier Arts District.

 

 

Si la populaire série télévisée Portlandia se moque fréquemment des longues files d’attente devant les restaurants de Portland, ce n’est pas sans raison. L’affection que portent ses habitants à la gastronomie est bien réelle. Il vaut mieux se présenter tôt dans les établissements branchés, tout comme devant les nombreux camions de rue de la ville.

Parmi les arrêts incontournables pour le brunch, on trouve Mother’s Bistro & Bar (il faut goûter au pain doré et au hachis de pommes de terre au saumon sauvage) et Tasty n’ Alder. Le Pine Street Market se veut l’endroit idéal pour le lunch, et les restaurants Tusk (divine cuisine du Moyen-Orient), Coquine (l’un des meilleurs restaurants de la ville), Shalom Y’All (nourriture de rue israélienne revampée) ainsi que le restaurant OUI ! de Southeast Wine Collective (délicieuse table et vignoble urbain) promettent des soirées parfaites.

Un arrêt au marché Pine 
Street Market s’impose  
à l’heure du lunch.
Photo SARAH-ÉMILIE NAULT, AGENCE QMI
Un arrêt au marché Pine Street Market s’impose à l’heure du lunch.

 

2. La culture des cafés

Voilà un secret que les fous de café semblent vouloir bien garder : Portland regorge de cafés locaux et indépendants – 876 cafés pour être exact – et environ 60 d’entre eux torréfient leur café. Pour les connaisseurs, Portland se veut aussi l’une des villes américaines pionnières du mouvement « cafés de la troisième vague », ces cafés indépendants soucieux de la provenance et de la qualité des grains, qu’ils se procurent de manière éthique et responsable. Envie d’en savoir plus sur l’histoire du café et de découvrir de petites perles de la ville ? Third Wave Coffee Tours propose des balades découvertes de certains des meilleurs cafés et torréfacteurs artisanaux de Portland.

www.thirdwavecoffeetours.com

3. Le vélo et le respect des cyclistes

Quel cycliste ne rêve pas de se balader sur deux roues à Portland ? Reconnue pour son amour du vélo et des cyclistes, la ville est dotée de nombreuses infrastructures dédiées à une pratique agréable et sécuritaire du vélo. L’un des 12 ponts de la ville – le Tilikum Crossing Bridge of the People – a d’ailleurs consacré ses trois voies distinctes aux vélos, aux piétons et au métro léger. Quant à Cycle Portland et son fondateur activiste, ils proposent, depuis 2008, des balades à vélo menant d’une rive à l’autre de la ville. La meilleure façon de saisir l’importance et le respect de la culture du vélo dans la « cité des roses ».

www.portlandbicycletours.com

Façade lumineuse de 
l’un des nombreux 
magasins de plein air.
Photo SARAH-ÉMILIE NAULT, AGENCE QMI
Façade lumineuse de l’un des nombreux magasins de plein air.

 

 

4. Les quartiers branchés

On pourrait dire de Portland que la ville en soi est un énorme quartier branché. Au-delà du centre-ville truffé de restaurants, camions de rue, marchés artisanaux et magasins, les deux côtés de la rivière possèdent leurs rues et leurs plaisants petits centres. Les boutiques locales, restos, terrasses, cafés, pâtisseries, magasins de musique, librairies d’occasion, microbrasseries et boutiques de vêtements vintage se multiplient dans le quartier artistique Pearl District, le victorien Nob Hill/Northwest 23rd, les colorés Mississippi et Alberta Arts Districts ainsi que le hipster Hawthorne/Belmont.

5. L’amour de tout ce qui est local

Marchés mettant de l’avant le savoir-faire des artisans locaux (Portland Saturday Market, Portland Night Market), marchés fermiers, restaurateurs fiers d’utiliser des produits venus directement de la ferme à la table, bières créées de façon artisanale dans les nombreuses microbrasseries, cafés torréfiés localement, boutiques de produits locaux : les habitants de Portland sont portés par un esprit créatif et une fierté de contribuer à l’économie locale, qui sont beaux à voir.

6. La nature et le plein air

Si à Portland on sait bien boire et bien manger, on porte aussi un amour inconditionnel à la nature et aux activités de plein air. Le Washington Park offre de beaux moments en nature à deux pas de la ville. On s’y rend pour se balader à travers ses jardins japonais, son jardin de roses ou encore le long de sa populaire Wildwood Trail traversant Forest Park et sa forêt d’immenses cèdres rouges.

À une heure de route de Portland, dans la gorge du Columbia, la randonnée Dog Mountain offre un point de vue spectaculaire sur le canyon, le fleuve et les montagnes environnantes, dont le légendaire mont Hood enneigé.

7. L’esprit libre et la gentillesse des gens

« Dans notre Amérique, tous sont égaux. L’amour l’emporte. La vie des personnes noires compte. Les immigrants et les réfugiés sont les bienvenus. Les personnes invalides sont respectées. Les femmes sont maîtresses de leurs corps. Les êtres et la planète ont plus de valeur que le profit. La diversité est célébrée. » Fixés aux devantures des magasins, des restaurants et des hôtels de Portland, les messages d’espoir et d’inclusion se multiplient. Dans cette ville à l’esprit libre, les habitants sont accueillants, chaleureux et toujours prêts à aider en partageant leurs bonnes adresses. Portland devient ainsi une ville aussi belle à vivre qu’à voir.


Pour en savoir plus sur la ville de Portland, en Oregon, on visite le site suivant : www.travelportland.com.