/news/consumer
Navigation

Vers une transition énergétique aux Îles-de-la-Madeleine?

Coup d'oeil sur cet article

Le ministre Pierre Moreau va confirmer, vendredi après-midi, la construction d’un câble sous-marin qui va relier les Îles-de-la-Madeleine à la péninsule gaspésienne pour fournir de l’électricité à l’archipel.

Complètement dépendantes des hydrocarbures, les Îles-de-la-Madeleine produisent actuellement de l’électricité via une centrale thermique diesel qui émet énormément de gaz à effet de serre.

Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, va en faire l’annonce à 13 h 45.

Ce sont 225 kilomètres que va parcourir le câble sous-marin qui devrait être en service en 2025.

Hydro-Québec produit actuellement à 99 % de l’énergie verte. Et la société d’État a dans sa mire les centrales polluantes, comme celle aux Îles-de-la-Madeleine.

Selon nos sources, avec la construction du câble sous-marin, la centrale serait mise en dormance et les emplois y seraient conservés. 82 personnes travaillent à cette centrale thermique construite en 1991.