/news/politics
Navigation

La CAQ dévoile son plan en santé

La CAQ dévoile son plan en santé
Photo Agence QMI, Sébastien St-Jean

Coup d'oeil sur cet article

Il faudra attendre jusqu’au dévoilement du cadre financier de la Coalition avenir Québec, pendant la campagne électorale, pour savoir combien coûteront les 25 mesures en santé dévoilées samedi par le député caquiste François Paradis, devant un millier de militants enthousiastes réunis en congrès national, à Lévis. Voici quelques exemples des mesures promises.

► Décentraliser et moderniser le réseau

  • Redonner plus d’autonomie aux régions
  • Faire appel au secteur privé, tout en respectant le principe d’universalité qui garantit la gratuité des soins
  • Abolir les tarifs abusifs de stationnement dans les hôpitaux

► Accélérer l’accès aux soins de santé

  • Voir un médecin de famille ou une infirmière le jour même ou le lendemain
  • Réduire l’attente à 90 minutes en moyenne avant de voir un médecin à l’urgence
  • Redonner l’accès au sans-rendez-vous dans les CLSC, les cliniques-réseau et les GMF
  • Améliorer l’accès aux soins le soir et la fin de semaine

► Revoir la rémunération des médecins

  • Revoir le mode de rémunération des médecins de famille
  • Renégocier l’entente avec les médecins spécialistes
  • Revoir la tarification de certains actes médicaux
  • Abolir les primes cachées 

Réactions

« Sens commun : à propos des propositions en santé de la CAQ, il faut marteler deux mots : comment et combien ? Quand on n’est pas capable de le dire, de l’expliquer, c’est soit qu’on ne le sait pas... soit que ce n’est pas faisable ! Brouillon ! »

– Gaétan Barrette, sur Twitter 

« [La nouvelle promesse de la CAQ de réduire à 90 minutes l’attente dans les urgences des hôpitaux du Québec] nous fait penser à Jean Charest en 2003. Plus personne ne croit ça ».

– Jean-François Lisée