/news/education
Navigation

Cinq écoles fermeront leurs portes pour le G7

Coup d'oeil sur cet article

Cinq écoles primaires et secondaires de la commission scolaire de la Capitale ainsi que le centre de formation aux adultes Louis-Jolliet fermeront leurs portes les 7 et 8 juin prochain, en raison du G7.

Les écoles touchées sont Saint-Jean-Baptiste, des Berges, Anne-Hébert, Joseph-François-Perreault, Cardinal Roy, en plus du centre Louis-Jolliet. Tous ces établissements sont situés près du centre-ville de Québec, un secteur jugé «à risque» par la commission scolaire de la Capitale.

Par voie de communiqué, la commission scolaire précise agir à titre préventif, considérant «les manifestations annoncées du en raison du Sommet du G7 et l’éventuelle incapacité à assurer le transport scolaire et le déplacement des personnes dans le secteur à risque».

Reports des examens ministériels

Les épreuves ministérielles prévues au calendrier scolaire pour les élèves de 4e et 6e année du primaire ainsi que ceux de 5e secondaire seront reportées à une date ultérieure. Des modalités de dérogation ont été demandées au ministère de l’Éducation.

Des écoles de la région de Charlevoix ont aussi effectuées de telles demandes, précise la porte-parole de la commission scolaire Marie-Élaine Dion. «Pour le primaire, nous aurons une date uniforme pour tous les élèves qui ont été touchés par cette demande de dérogation. Pour le secondaire, ça reste encore à déterminer», a indiqué Mme Dion.

Selon elle, ces reports ne devraient pas aller au-delà de la dernière journée du calendrier scolaire, le 22 juin.

Services de garde fermés

Les services de garde de tous ces établissements seront également fermés. Toutes les activités sportives prévues dans les locaux de ces établissements pour les journées des 7 et 8 juin sont également annulées, précise Mme Dion.