/news/consumer
Navigation

60 % des Québécois prêts à couper dans leurs dépenses pour s’offrir des vacances

Coup d'oeil sur cet article

QUÉBEC | Pour six Québécois sur 10, les vacances passent devant l’achat d’un téléphone dernier cri, de nouveaux meubles ou encore l'épargne, selon ce que révèle un sondage de CAA-Québec publié vendredi.

«On peut penser que les gens choisissent de voyager, peu importe l'état de leurs finances. Que ce luxe qu'on se paie est de moins en moins négociable. Ça se comprend, avec le style de vie effréné qu'on mène. Parfois, on a besoin de prendre ce temps d'arrêt, de décrocher complètement... à tout prix!» analyse Philippe Blain, vice-président des services voyages de CAA-Québec.

Alors que 47 % des sondés mettent de l’argent de côté pour payer leur voyage, 22 % admettent le payer avec leur carte de crédit et le rembourser plus tard.

Le sondage révèle que moins de vacanciers regardent dans leur portefeuille au moment de choisir une destination. L'importance du facteur budget est en baisse.

Ainsi, 63 % des Québécois comptent dépenser de 500 $ à 2000 $, et 28 % des vacanciers ont un budget de 2000 $ à 5000 $.

Les destinations québécoises en baisse

Environ 65 % des répondants ont indiqué qu’ils voyageront en voiture, contre 21 % qui comptent voyager en avion.

Côté destinations, le Québec sera privilégié par 35 % des sondés, une légère baisse par rapport à l'an dernier. Les intentions de voyage dans le reste du Canada se maintiennent par rapport à l'an dernier (12 %), mais l'Ontario, qui dominait l'an dernier, est en chute libre. Les provinces de l'Atlantique prennent la tête des destinations canadiennes, alors que l'Ouest canadien, en forte hausse, pique la curiosité cette année. L'intérêt pour les États-Unis est stable (13 %).

L'Europe continue d'intéresser les voyageurs (8 %): la France et l'Italie dominent le palmarès, suivies de près par le Danemark.

Les autres pays nordiques, comme la Suède, la Finlande et l'Islande, ressortent également dans les intentions de vacances cette année.