/news/provincial
Navigation

Le vandalisme, une plaie à la place Jean-Béliveau

Le vandalisme, une plaie à la place Jean-Béliveau
Photo d'archives, Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Les actes de vandalisme sont encore nombreux à la place Jean-Béliveau, près du Centre Vidéotron, à Québec.

De l'huile à cuisson a été vaporisée sur le sol. Ça commence à s'estomper, mais des photos démontrent plus clairement les récents graffitis qui ont été faits sur les dalles de béton des escaliers à l'entrée de l'amphithéâtre.

La Ville de Québec a pourtant procédé à l'embauche d'agents de sécurité pour surveiller les lieux.

Depuis l'automne, des agents étaient postés aux abords du parc, jour et nuit. Toutefois, depuis quelques semaines, ils ne s'y trouvent plus dans la journée, puisque les responsables du site d'ExpoCité doivent normalement assurer la surveillance.

Les malfaiteurs ont quand même trouvé une occasion de commettre leurs gestes déplorables.

L'automne dernier, des vidéos montraient des adeptes de planche à roulettes qui s'en donnaient à cœur joie sur le site.

On les voyait s'amuser sur le socle de l'œuvre La rencontre. Des individus se suspendaient même à la structure.

La Ville de Québec avait pensé à protéger les infrastructures. Les bordures de béton présentent des fentes qui devaient freiner l'ardeur des planchistes, mais cette mesure n'a pas été efficace si l'on en juge par les nombreuses traces noires que l'on peut voir aujourd'hui.

La place Jean-Béliveau a été inaugurée en septembre dernier à la suite d’un investissement de 10 millions de dollars.