/sports/hockey/remparts
Navigation

Deux autres Américains sur la liste de protection des Remparts

Le gardien Drew Commesso sélectionné au 11e rang du repêchage des joueurs des États-Unis

Le chef du recrutement des Remparts, Christian Vermette, est bien conscient que deux des quatre Américains repêchés depuis samedi portent l’étiquette de projet à long terme.
Photo stevens leblanc Le chef du recrutement des Remparts, Christian Vermette, est bien conscient que deux des quatre Américains repêchés depuis samedi portent l’étiquette de projet à long terme.

Coup d'oeil sur cet article

À l’aide du 11e choix de la première édition de la séance de repêchage des joueurs américains, les Remparts de Québec ont sélectionné le gardien de but Drew Commesso.

Originaire de Boston, Commesso défendra les filets de l’équipe nationale des U17 la saison prochaine. En 2019-20, pariez qu’il graduera chez les U18.

Au 29e rang, les Diables rouges ont réclamé le défenseur de 18 ans Luke Krys. Son frère Chad est un espoir des Blackhawks de Chicago et il évolue chez les Terriers de l’université de Boston.

Samedi, lors de la séance de repêchage régulière de la LHJMQ, l’organisation québécoise avait misé sur les joueurs de centre Alexander « Sacha » Teleguine et Matthew Beniers, lors des 10e et 13e rondes.

Six autres Américains avaient également trouvé preneurs samedi au Centre Gervais Auto de Shawinigan. Le Titan d’Acadie-Bathurst fut la première organisation à briser la glace en réclamant à la sixième ronde le défenseur Tom Barbati, une jeunesse de la banlieue de Boston.

DES LIGNES À L’EAU

Le chef du recrutement des Remparts, Christian Vermette, ne se berce pas d’illusions. Deux des quatre Américains repêchés depuis samedi porteront l’étiquette de projet à long terme au dos de leur chandail.

« Selon notre évaluation, Commesso est le meilleur gardien de son groupe d’âge [2002] sur notre territoire. Ça demeure un projet à long terme puisqu’il semble destiné à évoluer au sein des équipes nationales de développement au cours des deux prochaines années », a mentionné Vermette, qui, samedi, avait repêché trois gardiens de but afin de renflouer le réservoir de talents masqués.

À l’instar de Commesso, Beniers a également son invitation en poche pour déménager à Ann Arbour au Michigan et défendre les couleurs du U17.

« Un joueur de haut niveau qui jouera probablement deux ans avec Team USA. Puisqu’il est né en novembre [un late], il sera repêché un an plus tard. À 18 ans, il devra jouer quelque part cette saison-là. »

PORTE ENTROUVERTE

Les Remparts et Teleguine discutent de hockey, de météo et du prix de l’essence depuis le temps des Fêtes. Vermette affiche toutefois un optimisme prudent même si ce résident du Massachusetts s’est verbalement engagé auprès de l’université de Northeastern pour la saison 2021-22.

« Il n’a jamais fermé la porte et nous avons espoir qu’il acceptera de se présenter au camp. Quant à Krys, en raison de son talent, c’est un peu bizarre qu’il n’ait aucune entente avec une université de la Nouvelle-Angleterre. »

Présent au début du camp d’entraînement des Remparts en août dernier, le centre Ben McGlashing recevra à nouveau une invitation. Sur son profil Twitter, le jeune se proclame toujours un « prospect » des Remparts.

EN DEUX LIGNES

Le Drakkar de Baie-Comeau a opté pour les défenseurs Collin Oppelt et Peter Sanger, les Saguenéens de Chicoutimi ont également misé sur les arrières Kevin MacKay et Matt McVeigh et l’Océanic de Rimouski a réclamé le gardien Derek Mullahy et l’attaquant Kyle DeFreitas.