/news/politics
Navigation

Labeaume n'est pas offusqué que Couillard rencontre Macron à Montréal

Labeaume n'est pas offusqué que Couillard rencontre Macron à Montréal
JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS/JOURNAL DE QUÉBEC

Coup d'oeil sur cet article

Le maire Régis Labeaume ne s’offusque pas que la rencontre entre le premier ministre Philippe Couillard et le président français Emmanuel Macron se déroule à Montréal.

La récente Loi sur la capitale nationale prévoit que Québec constitue le lieu privilégié et prioritaire de l’accueil des dignitaires étrangers en visite au Québec, des rencontres diplomatiques, des sommets gouvernementaux et des grandes rencontres politiques.

Le discours qu'Emmanuel Macron devait livrer à l’Assemblée nationale cette semaine a été annulé, en raison d’un horaire trop chargé. Le président de la France rencontrera tout de même le premier ministre Couillard, mais à son bureau de Montréal.

Labeaume n'est pas offusqué que Couillard rencontre Macron à Montréal
Photo AFP

Cet accroc à la nouvelle Loi sur la capitale nationale n’indispose pas le maire de Québec, si l'on en croit son porte-parole. «Le maire comprend, dans les circonstances», a précisé Paul-Christian Nolin.

Il ajoute que le maire Labeaume avait été prévenu que l’emploi du temps du président Macron ne permettait pas une rencontre officielle à Québec.

«Il faut aussi s’adapter à l’horaire du visiteur, insiste M. Nolin. Il ne faut pas faire de chichis avec ça, au contraire, dans les circonstances. Ce n’est pas quelque chose qui a été fait en catimini.»

Puisque ce n’est pas une décision prise par le gouvernement Couillard, mais bien par son homologue français, l’administration Labeaume n’y voit pas de problème. Si l’objectif est de tenir les grandes rencontres politiques à Québec, «ce n’est pas un absolu», a renchéri le porte-parole du maire.

Christine St-Pierre a tenu à signaler mercredi que la métropole compte une grande partie de la communauté française au Québec. «[Le président Macron] n'est pas en visite officielle au Québec, il est en visite officielle au Canada dans le cadre du G7», de préciser la ministre des Relations internationales.