/news/politics
Navigation

[PHOTOS] G7: les hauts dignitaires débarquent en vitesse à Bagotville

Donald Trump et Angela Merkel arriveront vendredi matin, alors que les dirigeants des cinq autres pays sont déjà rendus à La Malbaie

La première ministre du Royaume-Uni, Theresa May, est arrivée peu après 18h.
Photo Annie T. Roussel La première ministre du Royaume-Uni, Theresa May, est arrivée peu après 18h.

Coup d'oeil sur cet article

BAGOTVILLE | Sous un ciel gris et pluvieux, la plupart des leaders du G7 ont atterri, jeudi, à la base militaire de Bagotville où des mesures de sécurité exceptionnelles sont mises en place.

L’avion qui transportait Donald Tusk, président du Conseil européen, et Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, a été le premier à toucher le sol en milieu d’après-midi.

La première ministre du Royaume-Uni, Theresa May, est arrivée peu après 18h.
Photo Annie T. Roussel

Il a été suivi par celui de la première ministre du Royaume-Uni, Theresa May. L’avion du premier ministre japonais, Shinzo Abe, a également atterri vers 21 h. Il a été suivi par l’appareil de son homologue italien Giuseppe Conte, peu avant 22 h.

Avant de prendre des hélicoptères Chinook ou des avions Hercules pour Charlevoix, les dignitaires ont été accueillis par le ministre de la Famille, Jean-Yves Duclos, par la ministre Kathleen Weil et par la mairesse de Saguenay, Josée Néron.

La première ministre du Royaume-Uni, Theresa May, est arrivée peu après 18h.
Photo Annie T. Roussel

De passage à Saguenay, le premier ministre Trudeau a emprunté un avion Challenger pour se rendre dans Charlevoix.

Trump et Merkel vendredi matin

Le très attendu président américain, Donald Trump, et la chancelière allemande, Angela Merkel, doivent débarquer vendredi matin, entre 9 h 20 et 10 h.

Jeudi, le ministre Duclos a dit accueillir les dignitaires « avec fierté et bonheur ». Lorsqu’il rencontrera M. Trump vendredi matin, M. Duclos a promis de « lui faire un beau sourire, une bonne poignée de main et lui dire à quel point on est content qu’il soit avec nous ».

Le ministre canadien a ajouté que les leaders mondiaux doivent « (travailler) ensemble et construire des ponts plutôt que des murs ».

Le président français Emmanuel Macron est arrivé à l’Aéroport de Québec en provenance de Montréal, jeudi, vers 19 h 50.

Les ministres Sébastien Proulx et Christine St-Pierre ainsi que le maire Labeaume étaient sur place pour l’accueillir.

Mesures de sécurité extrêmes

Les mesures de sécurité à la base militaire de Bagotville sont draconiennes.

Tous ceux qui y entrent doivent montrer patte blanche et se soumettre à une fouille minutieuse.

La première ministre du Royaume-Uni, Theresa May, est arrivée peu après 18h.
Photo Annie T. Roussel

En plus, les journalistes ont l’obligation de montrer leur accréditation et leurs badges additionnels de sécurité à chaque mouvement.

Impossible par exemple d’aller sur le tarmac de l’aéroport de la base militaire sans être accompagné par des agents officiels qui chapeautent les opérations.

Durant tout l’après-midi et la soirée, des hélicoptères Chinook et des avions militaires F-18 ont sillonné le ciel de Bagotville dans un bal incessant et bruyant de décollages et d’atterrissages.

— Avec la collaboration de Jean-François Racine

 

Canada

Le premier ministre du Canada 
Justin Trudeau prenant un 
Challenger à Bagotville.
Photo Annie T. Roussel
Le premier ministre du Canada Justin Trudeau prenant un Challenger à Bagotville.

PM | Justin Trudeau

Parti libéral du Canada

  • 46 ans
  • En poste : 4 novembre 2015
  • Rang éco. : 10e (1640 G$) *
  • Écart salarial H/ F : 18,2 % **

* Estimation du FMI (2017)

** OCDE (2018)

 

France

Le président français Emmanuel Macron accompagné du premier ministre du Québec Philippe Couillard à l’aéroport Jean-Lesage de Québec. Les deux hommes arrivaient de Montréal. Peu après, Macron a pris un hélicoptère militaire en direction de La Malbaie.
Photo Agence QMI, Simon Clark
Le président français Emmanuel Macron accompagné du premier ministre du Québec Philippe Couillard à l’aéroport Jean-Lesage de Québec. Les deux hommes arrivaient de Montréal. Peu après, Macron a pris un hélicoptère militaire en direction de La Malbaie.

Emmanuel Macron

Président français

  • 40 ans
  • En poste : 14 mai 2017
  • Rang éco. : 5e (2574 G$ US)
  • Écart salarial H/ F : 9,9 %

 

Japon

Shinzo Abe à son arrivée au Saguenay.
Photo Annie T. Roussel
Shinzo Abe à son arrivée au Saguenay.

PM | Shinzo Abe

Parti libéral-démocrate

• 63 ans

• En poste

26 décembre 2012

• Rang éco. : 3e (4884 G$ US)

• Écart salarial H/ F : 25,7 %

 

Royaume-Uni

La première ministre britannique Theresa May débarquant de l’avion à Bagotville.
Photo Annie T. Roussel
La première ministre britannique Theresa May débarquant de l’avion à Bagotville.

PM | Theresa May

Parti conservateur

  • 61 ans
  • En poste : 13 juillet 2016
  • Rang éco. : 6e (2565 G$ US)
  • Écart salarial H/ F : 6,8 %

 

Italie

Giuseppe Conte a dû se faire protéger de la pluie.
Photo Annie T. Roussel
Giuseppe Conte a dû se faire protéger de la pluie.

Giuseppe Conte

Indépendant

  • 53 ans
  • En poste : 1er juin 2018
  • Rang éco. : 9e (1921 G$ US)
  • Écart salarial H/ F : 5,6 %

 

Trump attaque Trudeau

Un peu avant 21h, jeudi, le président Donald Trump s’en est pris à Justin Trudeau sur Twitter, de quoi dresser la table à de beaux échanges à la veille de l’ouverture du G7.

Traduction: «Le premier ministre Trudeau est si indigné, qu’il évoque les relations que les États-Unis et le Canada ont eu au cours de nombreuses années et de toutes sortes d’autres choses. Mais il n’évoque pas le fait qu’ils nous facturent jusqu’à 300% sur les produits laitiers, faisant mal à nos fermiers, tuant notre agriculture.»