/entertainment/music
Navigation

Tournée historique pour Steve Barakatt

Le pianiste donnera une série de concerts en Chine

Steve Barakatt
Photo courtoisie Voici l’affiche promotionnelle de la première tournée de Steve Barakatt en Chine.

Coup d'oeil sur cet article

Steve Barakatt a l’intention de faire rayonner l’Hymne du Château Frontenac en Chine, cet été, à l’occasion de sa première tournée là-bas.

« Le Château va voyager en musique », a lancé le pianiste de Québec qui réalisera un rêve avec la présentation, entre le 2 et le 12 août, de six concerts.

Il se produira à Tianjin (2 août), Harbin (3 août), Shijiazhuang (4 août), Beijing (5 août), Chengdu (10 août) et à Guangzhou (12 août).

Steve Barakatt interprétera aussi, en solo, une sélection de ses compositions, qu’il a sélectionnées en fonction du public chinois.

« Je suis tellement content. C’est le début d’une grande ouverture. Sky is the Limit », a lancé le musicien, indiquant que d’autres concerts devraient s’ajouter à ces six spectacles.

Populaire au Japon et en Corée, Steve Barakatt rêvait, depuis longtemps, de faire son entrée en Chine.

« J’ai développé plusieurs marchés, en 20 ans de carrière, et le summum, pour moi, était de réussir à entrer en Chine. C’est un grand rêve qui se réalise. C’est quelque chose, pour moi, d’historique. », a-t-il fait savoir.

Deux millions

Le pianiste raconte que les Chinois connaissent sa musique, même s’il n’a jamais donné de concert là-bas. Il a toutefois collaboré avec des artistes chinois en tant que compositeur et producteur.

« Il y a plus de deux millions de personnes qui ont déjà téléchargé ma musique en Chine. C’est phénoménal. Ça donne une idée de l’ampleur et du potentiel qui est énorme. Ma carrière en Corée, au Japon et à Taïwan a amené à faire circuler mon nom sur internet et sur les réseaux et à découvrir ma musique », a-t-il expliqué.

Steve Barakatt explique que le marché du piano est en pleine expansion en Chine. L’Empire du Milieu est, en ce moment, le plus grand manufacturier de pianos au monde. C’est là qu’ils en produisent et qu’ils en achètent le plus.

« C’est absolument phénoménal. Tous les éléments sont là pour que je puisse développer, à long terme, une carrière fantastique en Chine », a-t-il précisé.