/news/society
Navigation

Sommet du G7: opération policière réussie, dit le chef de police

Sommet du G7: opération policière réussie, dit le chef de police
Photo Didier Debusschère, Journal de Québec

Coup d'oeil sur cet article

Le chef de police de Québec a dressé un bilan très positif des trois derniers jours à Québec.

Alors que le nettoyage des rues était déjà amorcé, le grand patron du SPVQ Robert Pigeon a pris la parole au nom des partenaires du Groupe intégré de la sécurité (GIS).

L’objectif était audacieux, mais il a été atteint, a affirmé M. Pigeon. Aucun commerce n’a été vandalisé, aucun manifestant ni aucun policier n’a été blessé. Aucun gaz n’a été utilisé non plus.

« Tout ça s’est très bien passé et on en est fier », a-t-il précisé. Le bilan final est de 13 arrestations au total, majoritairement pour attroupement illégal. Le chef Robert Pigeon admet que le GIS a choisi d’être bien visible sur le terrain.

« On a saisi des cocktails molotov et des vestes pare-balles qui laissaient croire que des actes criminels étaient sur le point d’être commis. On a choisi l’option d’être en prévention au lieu de les laisser faire et d’agir ensuite. Les gens ont pu s’exprimer dans l’espace public de façon très sécuritaire. C’est une opération de sécurité publique réussie », a-t-il terminé.

Détenus jusqu’à demain

Les manifestants arrêtés vendredi resteront détenus jusqu’à leur enquête sur remise en liberté, demain. Six manifestants arrêtés après qu’un divan eut été incendié ont comparu hier matin. Ces comparutions se sont faites par visioconférence. Le chef de police a affirmé que les délais légaux ont été respectés.

De ce nombre, Gaël Chiarello, Maxime Laliberté, Yannick St-Jacques Lauriaut et Benoit Valiquette ont été accusés d’attroupement illégal. Ceux-ci n’ont pas d’antécédent criminel.

Une femme de 63 ans a toutefois été accusée de méfait et de possession de répulsif canin, en plus de l’accusation d’attroupement illégal. D’autre part, un homme de 25 ans a aussi été arrêté, mais libéré après avoir reçu un billet d’infraction pour méfait.