/news/transports
Navigation

Projet rejeté par Québec: Lévis rencontrera les promoteurs du métro aérien

Gilles Lehouillier
Photo d'archives, Jean-François Desgagnés Gilles Lehouillier

Coup d'oeil sur cet article

La Ville de Lévis a sollicité une rencontre avec les promoteurs du projet de métro aérien pour les deux rives.

Le Journal révélait jeudi le projet de PwC et Arup, évalué à 2,3 milliards $, qui a été rejeté par la Ville de Québec et qui prévoyait de desservir Québec et Lévis sur un parcours de 61 km.

Même si le métro aux allures de monorail devait se rendre à Lévis et circuler pendant 19 km jusqu’à la gare fluviale en passant par l’Hôtel-Dieu, le cabinet du maire Gilles Lehouillier n’avait pas été approché pour se faire présenter le projet, pas plus que l’administration municipale, a confirmé l’attachée de presse du maire, Geneviève Côté.

La Ville trouve néanmoins « intéressant » le projet. « Si c’est ce qui est dit dans votre journal, que ça peut desservir la Rive-Sud et que c’est moins cher, c’est sûr que c’est intéressant. »

La Ville a donc sollicité une rencontre avec les promoteurs. La directrice du bureau de la mobilité durable, Marie-Lise Côté, y assistera.

« Possiblement avec le maire aussi, mais ça reste à confirmer », a précisé Mme Côté.

M. Lehouillier n’a pas souhaité commenter la sortie de son homologue de Québec, Régis Labeaume, qui a qualifié le projet de « laid » et affirmé qu’il ne serait pas moins cher.