/news/politics
Navigation

Les Canadiens estiment que Trudeau a la bonne attitude face à Trump, selon un sondage

Les Canadiens estiment que Trudeau a la bonne attitude face à Trump, selon un sondage
Photo Agence QMI, Matthew Usherwood

Coup d'oeil sur cet article

TORONTO | Près de trois Canadiens sur quatre (72 %) approuvent l’attitude de Justin Trudeau à l’égard du bouillant président américain Donald Trump, qui a imposé des surtaxes illégales sur l’acier et l’aluminium et a traité le premier ministre canadien de «malhonnête et faible» au terme du dernier sommet du G7 tenu à La Malbaie.

Même les Américains sont majoritairement derrière Justin Trudeau et contre leur propre président. De plus, les Canadiens sont prêts à mettre l'épaule à la roue. Ainsi, 70 % des répondants affirment qu’ils vont éviter d’acheter des produits provenant des États-Unis.

C’est ce que révèle un sondage Ipsos mené pour le compte de Global News, dont les données ont été rendues publiques samedi.

Le coup de sonde indique toutefois que les Canadiens sont certainement inquiets, alors que 81 % des répondants croient que le bras de fer entre les deux partenaires a nui aux relations bilatérales.

La confiance à l’égard de la capacité du gouvernement Trudeau de naviguer dans les eaux tumultueuses de la renégociation de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) a chuté de 6 %, mais 55 % des personnes sondées croient encore que les libéraux fédéraux peuvent négocier dans l’intérêt supérieur du Canada.

Il se trouve tout de même des Canadiens qui prennent le parti de Donald Trump. Quatorze pour cent des gens disent en effet approuver sa façon de faire de la diplomatie.

Une majorité d’Américains derrière Trudeau

En revanche, Justin Trudeau peut s’enorgueillir d’avoir l’assentiment d’une majorité d’Américains. Un sondage Ipsos mené aux États-Unis indique que 57 % des Américains approuvent la façon de M. Trudeau de gérer la situation, alors que seulement 37 % des Américains pensent la même chose en ce qui a trait à la gestion de Donald Trump.

Les Canadiens sont d’avis que Justin Trudeau doit demeurer ferme devant son homologue américain, 79 % des sondés approuvant les représailles économiques canadiennes à la suite de l'imposition de surtaxes sur l’acier et l’aluminium canadien par les États-Unis.

Les répondants sont toutefois conscients, dans une proportion de 55 %, que cela pourrait s’avérer un jeu dangereux, les gens craignant que Justin Trudeau et son gouvernement poussent Donald Trump à bout (49 %), ce qui pourrait nuire à l’économie canadienne.

Près de neuf Canadiens sur dix (88 %) sont heureux que les partis d’opposition à Ottawa se soient rangés derrière le gouvernement, dans l’intérêt du pays.

Le sondage a été réalisé en ligne du 13 au 15 juin auprès de 1001 Canadiens âgés de 18 ans et plus. La marge d’erreur est de 3,5 points, 19 fois sur 20.