/investigations/sptrades
Navigation

Le «boss» des grutiers a fait du placement illégal

Evans Dupuis
Photo d'archives Evans Dupuis

Coup d'oeil sur cet article

Le directeur du local 791G des grutiers, Evans Dupuis, a été condamné l’an dernier à une amende de 1009 $ pour avoir fait du placement illégal. Le local 791, dont les grutiers forment une des divisions, a quant à lui écopé d’une amende de 2047 $.

Les faits reprochés remontent à 2014 alors que des travailleurs de la Gaspésie ont bloqué l’accès d’un parc d’éoliennes à des grutiers venant de Montréal. Le patron des Grues JM Francoeur, Stéphane Francoeur, a contacté Evans Dupuis pour tenter de débloquer l’impasse.

Ce dernier lui aurait alors dit d’engager des travailleurs de la région même s’il avait déjà tous les travailleurs nécessaires. Dupuis aurait ensuite référé le nom d’un travailleur pour qu’il soit inscrit au service de placement électronique de la Commission de la construction du Québec (CCQ). Or, depuis septembre 2013, la loi interdit le placement syndical et il faut un permis pour référer de la main-d’œuvre. Evans Dupuis a toutefois été acquitté d’avoir usé d’intimidation pour ralentir un chantier.