/finance/business
Navigation

Hydro-Québec ouvre les enchères à 6 cents du kWh

Coup d'oeil sur cet article

Hydro-Québec (HQ) veut stimuler les enchères et demande aux mineurs de cryptomonnaies qui veulent venir s’établir au Québec combien ils sont prêts à payer leur électricité.

HQ a déposé hier devant la Régie de l’énergie son appel de propositions pour un bloc de 500 mégawatts (MW) réservés aux mineurs de cryptomonnaies, une technologie qui nécessite des ordinateurs puissants et énergivores.

Majoration minimale de 20 %

La société d’État soutient que le prix offert devra respecter une majoration minimale d’au moins 20 % du tarif actuel en vigueur.

HQ offre actuellement un bloc de 120 mégawatts (MW) à l’industrie des cryptomonnaies au tarif LG fixé à environ 5 cents du kWh. La mise aux enchères débutera donc autour de 6 cents du kWh.

« On va brancher les entreprises qui offriront les meilleures retombées économiques pour le Québec », a indiqué un porte-parole de la société d’État, Jonathan Côté.

HQ dit rechercher des entreprises qui devront s’engager à rester au Québec pour une durée minimale de cinq ans à un tarif déterminé pour au moins 10 ans.

Parmi les critères recherchés par HQ, on note le prix offert au kWh, le nombre d’emplois directs créés par mégawatt consommé, la masse salariale totale ainsi que les investissements réalisés au Québec.

Tarif temporaire

Rappelons que la Régie de l’énergie a autorisé en début de semaine un tarif d’électricité fixant à 15 cents le prix du kWh pour les nouveaux projets liés aux minages de cryptomonnaies.

La décision du tribunal réglementaire se veut temporaire, en attendant de pouvoir décréter, d’ici le 28 juin, des conditions de service pour les nouveaux branchements au réseau d’HQ à « usage cryptographique appliqué aux chaînes de blocs ».

Hydro-Québec dit avoir reçu plus de 300 projets au cours des derniers mois pour une demande potentielle de plus de 15 000 MW sur son réseau.

La société d’État reconnaît qu’elle ne pourra brancher tous ces joueurs, d’où son appel de propositions déposé hier à la Régie.