/entertainment/comedy
Navigation

David Beaucage accomplit sa «Mission Forsberg»

David Beaucage
Photo d'archives, Agence QMI David Beaucage

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - Mission accomplie pour David Beaucage : au terme d’une campagne de sociofinancement lancée en octobre dernier, l’humoriste a pu aller à la rencontre de son idole de jeunesse, le hockeyeur Peter Forsberg, et capter son tête-à-tête pour une série spéciale, «Mission Forsberg», disponible dès maintenant sur le balado «Drette su’l tape».

Après avoir dépassé son objectif financier – qui était, à l’origine, de 5000 $ - et accumulé 6500 $ à partir de la plateforme Ulule, Beaucage s’est rendu à Stockholm en Suède, en avril, et a réalisé son rêve d’interviewer le légendaire sportif devenu entrepreneur, ex-joueur étoile des Nordiques de Québec et de l’Avalanche du Colorado, dans son bureau du centre-ville.

Celui-ci s’est prêté au jeu avec humour et s’est livré dans une atmosphère décontractée, jasant de son passage à Québec en 1994 et de tous les aspects de sa vie et de sa carrière.

En plus de l’entretien avec Peter Forsberg, les huit épisodes de «Mission Forsberg» contiennent des entrevues avec sept invités liés au monde du hockey en Suède (joueurs, journalistes, commentateurs, agents, etc.), qui démystifient le rapport de cette nation avec son sport national.

Ce nouveau contenu de « Drette su’l tape» - balado dont David Beaucage est animateur, et qu’il coproduit avec son partenaire Thomas Sychterz – est assorti d’un volet documentaire et «making of» en quatre parties, intitulé «À la recherche de Peter», qui raconte les dessous du périple complètement fou de Beaucage sur les traces de Forsberg, pour un total d’une quinzaine d’heures de matériel inédit nouvellement ajouté.

Les épisodes de «Mission Forsberg» et «À la recherche de Peter» sont disponibles en téléchargement au coût de 50 $ plus taxes, au www.drettesultape.com. Ils sont offerts gratuitement aux partisans ayant contribué à la campagne de sociofinancement.