/news/green
Navigation

La canicule a fait 33 morts jusqu'à maintenant au Québec

La canicule a fait 33 morts jusqu'à maintenant au Québec
Photo Ben Pelosse

Coup d'oeil sur cet article

Trente-trois personnes ont perdu la vie au Québec en raison de la chaleur extrême des derniers jours, mais la ministre déléguée à la Santé publique, Lucie Charlebois, assure qu’aucune d’entre elles n’était hébergée dans un établissement de santé.

«Bien que chaque décès [soit] évidemment triste, j’insiste sur le fait qu’aucun décès lié à la chaleur n’a été jusqu’à maintenant rapporté dans les établissements de santé et de services sociaux», a-t-elle indiqué en point de presse jeudi.

La ministre a précisé que les décès sont survenus chez des personnes vivant dans la communauté, soit hors des établissements du réseau, et souvent vulnérables (problèmes de consommation, maladie chronique, maladie mentale, etc.).

«Je suis satisfaite du travail qui a été accompli sur le terrain auprès des personnes vulnérables», a-t-elle également ajouté.

Pour sa part, le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, a rappelé l’importance de se prémunir des effets potentiellement dangereux de la chaleur.

«Comme la chaleur extrême peut entraîner une détérioration rapide de l'état de santé, on ne répétera jamais assez qu'il est primordial de s'hydrater, de se rafraîchir, de se protéger de la chaleur et de contacter ses proches, particulièrement ceux qui sont en perte d'autonomie ou qui vivent seuls», a-t-il indiqué.

La période de chaleur extrême qui accable le Québec depuis plusieurs jours doit se terminer vendredi.