/sports/hockey
Navigation

«On mérite d’avoir une équipe» - Patrice Bergeron

Patrice Bergeron
Photo d'archives, AFP Patrice Bergeron

Coup d'oeil sur cet article

Parmi les joueurs actifs dans la LNH qui représentent la région de Québec, Patrice Bergeron est de ceux qui n’en démordent pas. Il est encore permis de rêver au retour des Nordiques.

Bien entendu, le fier attaquant des Bruins de Boston reconnaît que les signaux envoyés dans les derniers mois par la LNH ne laissent pas entrevoir un dénouement heureux pour Québec dans un horizon à court terme. « Ça ne veut pas dire que l’espoir meurt, mais c’est sûr que c’est pas mal plus long que souhaité », a soupiré le joueur de L’Ancienne-Lorette.

« Je ne perds pas espoir nécessairement. Je souhaite que ça arrive et je pense que c’est encore un marché de qualité. On mérite d’avoir une équipe ici à Québec. Pour le reste, je ne contrôle rien », a-t-il réitéré.

Pour Bergeron, le fait que Seattle déboursera sous peu la somme colossale de 650 millions américains pour l’octroi d’une franchise ne représente pas un frein pour Québec.

« C’est sûr qu’on parle de chiffres assez énormes, mais de mon côté, je continue de penser qu’on peut faire fonctionner une équipe ici. C’est sûr que ça prend des investisseurs qui ont énormément de moyens, mais je ne vois juste pas pourquoi ça ne pourrait pas marcher », a-t-il opiné.

Pro-AM Gagné-Bergeron

Chose certaine, même si le retour des Nordiques se fait toujours attendre, les amateurs de Québec profiteront d’une belle délégation de joueurs de la LNH à l’occasion du Pro-Am Gagné-Bergeron, au Centre Vidéotron, le 9 août.

À la brochette de joueurs déjà annoncés, se sont ajoutés jeudi le gardien des Golden Knights, Marc-André Fleury, ainsi que l’attaquant des Jets, Matthieu Perreault.

L’organisation espère toujours miser sur les trois frères Subban. Malcom et Jordan seront sur place, tandis que P.K. se laisse toujours désirer.