/news/health
Navigation

Rivière-du-Loup: un nouveau CHSLD à 25 millions $... sans climatisation

Coup d'oeil sur cet article

RIVIÈRE-DU-LOUP – Un nouveau CHSLD à Rivière-du-Loup évalué à plus de 25 millions $ a été construit sans système d’air conditionné dans les 72 chambres où les aînés seront transférés au mois d’octobre.

Dans cette période de canicule qui frappe toutes les régions du Québec, le gouvernement n’entend pas changer ces normes en matière de ventilation et de climatisation dans les établissements de santé, et ce, partout dans la province.

Dans un courriel acheminé plus tôt vendredi matin, l’attachée de presse du ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a mentionné que les normes prévoyaient des salles communes climatisées dans les centres d’hébergement de soins de longue durée, alors que les chambres n’auront qu’un système de ventilation avec un déshumidificateur. Bien que les acteurs du système de santé assurent que la raison n’est aucunement financière, il s’agit plutôt d’une norme établie et approuvée ailleurs. C’est ce que prétend le directeur du Service technique du Centre intégré de la santé et des services sociaux du Bas-Saint-Laurent.

«Dans les chambres des résidents et les aires de vie, on enlève l’humidité, ce qui donne au corps la sensation effectivement d’être beaucoup plus frais. On est tenu de garder le taux d’humidité inférieur à 60 %, c’est une norme», a-t-il affirmé lors d’une entrevue.

Ce dernier a également soutenu que le système en place permettrait de conserver une température en dessous de 23 degrés Celsius en tout temps lors des périodes de canicule.

Le député libéral et ministre de la région du Bas-Saint-Laurent, Jean D’Amour, a donné le même son de cloche. Il assure que les résidents sont confortables dans les nouvelles installations.

«Ça rend les chambres très confortables. Lorsqu’on déshumidifie l’air et qu’il y a de la climatisation tout autour des chambres. Pour les résidents dans les CHSLD, ce sont les nouvelles normes qui, dit-on, ont été éprouvées et qui font le travail», a-t-il ajouté.

Les citoyens déplorent la situation

Bon nombre de citoyens se sont dits outrés de savoir que des personnes âgées n’allaient pas pouvoir bénéficier d’un système de climatisation dans leur chambre respective au nouveau CHSLD de Chauffailles.

«Inacceptable! Vraiment inacceptable! Le patient qui n’est pas capable de marcher, il fait quoi? Il n’a pas d’air conditionné dans sa chambre», s’est insurgée une femme qui sortait du Centre hospitalier régional du Grand-Portage (C.H.R.G.P).

Quelques instants plus tard, deux femmes ont tour à tour fait savoir leur mécontentement quant à la situation.

«Nous autres, on a de la misère. Quand ces personnes-là ont des difficultés respiratoires, rendues à un certain âge, c’est impensable de les laisser souffrir dans des conditions comme ça», a dit l’une des femmes.

Son homologue en a rajouté.

«Non! Moi je trouve qu’avec justement tout ce qu’on paye, ils sont capables de donner des meilleurs soins, me semble. Ils sont capables de fournir des meilleurs soins, me semble. Ils sont capables de fournir un minimum de confort à leurs patients.»