/sports/others
Navigation

Leblanc conserve sa première place

Remy Leblanc
Photo courtoisie, Patrick Hebert

Coup d'oeil sur cet article

VALLEYFIELD | Avec une récolte de 59 points lors de la première journée des qualifications des Régates de Valleyfield, vendredi, Rémy Leblanc a accentué son avance au championnat des pilotes.

Natif de Salaberry-de-Valleyfield, Leblanc a terminé premier à deux reprises lors des deux séances de qualifications de la classe Hydro 350, la catégorie la plus compétitive dans le sport motonautique. En finale, il n’a pu faire mieux qu’une septième et avant-dernière place avec un temps de 3 min 54,02 s.

« Ça n’a pas bien été et j’ai connu un départ que je qualifierais de moyen », a commenté le pilote de l’hydroplane AllardMénard.com, à propos de sa dernière course de la journée.

Se retrouvant rapidement derrière quelques-uns de ses adversaires avant le premier virage, Leblanc a dû lever le pied, car il avait la vue obstruée en raison des pilotes qui se trouvaient devant lui.

« C’est une finale à oublier, mais ce n’est pas grave puisque notre équipe est encore première au championnat », a-t-il dit.

Avant les courses de la journée, il avait récolté 250 points depuis le début de la saison. Il en totalise maintenant 309, soit 14 de plus que Douglas Rapp, qui a récolté de 64 points à la suite des trois courses de la journée. Celui qui pilote pour l’équipe Bad Influence a également terminé troisième lors de la finale avec un chrono de 3 min 42,60 s.

Bonne journée pour Bobby King

Natif de Wales, au Michigan, Bobby King a récolté le plus de points dans la catégorie Hydro 350 avec 68. Le pilote de l’équipe L.D.C Construction a aussi été le plus rapide lors de la finale avec un temps de 3 min 40,99 s.

« Le dernier tour était difficile parce que c’était très agressif, a lancé le vainqueur de la dernière épreuve de la journée. Mon équipe m’a mis une bonne machine entre les mains, et heureusement, on a gagné. »

Donny Allen (Legacy 1) a complété le podium lorsque le chronomètre s’est arrêté à 3 min 42,41 s.

« J’ai essayé de rattraper Bobby King, mais je savais que Douglas Rapp s’approchait de moi. Je devais m’assurer de le garder derrière moi », a commenté Allen.