/sports/baseball
Navigation

Les Blue Jays remportent une surenchère offensive

Toronto Blue Jays v Boston Red Sox
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les Blue Jays de Toronto ont stoppé à dix la séquence de victoires des Red Sox de Boston, vendredi soir au Fenway Park, en remportant un festival offensif par le pointage de 13-7.

Le partant des Bostonniens Rick Porcello (11-4) ne l’avait tout simplement pas, lui qui a accordé huit points mérités en deux manches de travail. En troisième, il a fait face à cinq frappeurs qui sont tous venus toucher la plaque par la suite. Il n’en fallait pas plus pour qu’Alex Cora sorte le crochet et envoie son droitier à la douche.

Les Blue Jays ont pourtant tout fait pour permettre aux favoris de la foule d’inscrire des points en commettant quatre erreurs au cours des deux premières manches. Ils ont ainsi donné la vie dure à leur jeune partant Ryan Borucki.

En trois manches sur la butte, Borucki a alloué sept points, huit coups sûrs et quatre buts sur balles.

Dans le rectangle des frappeurs, Justin Smoak et Kevin Pillar se sont amusés comme des petits fous en récoltant chacun quatre points produits.

Smoak a frappé un circuit en solo en troisième manche et un autre de deux points en neuvième pour porter son total à 17. En huitième, il a réussi un simple productif.

Pillar a quant à lui mis la balle en lieu sûr en quatre occasions (deux simples et deux doubles).

Rappelé au cours de la journée, Dwight Smith fils a pour sa part été à l’origine de trois points, dont deux sur sa deuxième longue balle de la saison.

Quant au receveur québécois Russell Martin, il a atteint les sentiers à trois reprises, à l’aide d’un simple et deux passes gratuites. Il a inscrit deux points.

Dans une cause perdante, Mookie Betts a marqué deux points et en a produit autant. Fait à noter, il a cogné deux triples au cours de la rencontre, soit en première et en deuxième manche en plus d’ajouter un simple et de soutirer un but sur balles.