/news/cannabis
Navigation

Le pot continue d’être payant

Coup d'oeil sur cet article

Chaque semaine apporte son lot de transactions sur la scène économique. Dans cette chronique hebdomadaire­­­, nous nous proposons de scruter la valse des millions qui entoure les transactions d’initiés, les ventes immobilières, les achats de biens de luxe ou autres faillites retentissantes des gens riches ou célèbres.

Millionnaire du pot liquide

Photo courtoisie

Neil Closner, le grand patron de MedReleaf, un des producteurs autorisés à vendre de la marijuana à la future Société québécoise du cannabis (SQDC), a vendu pour au moins 27 millions $ en actions de la compagnie en juin. En mars dernier, la fortune de Closner dans le pot avait été estimée à plus de 50 millions $. L’action de MedReleaf a gagné 42 % depuis le début de l’année.

Un ex-administrateur dans les Paradise Papers achète au Ritz

Serge Huot, un résident de Monaco, un paradis fiscal, dont le nom apparaît dans les Paradise Papers (une fuite de documents en 2017), a fait l’acquisition d’une unité au chic Ritz-Carlton de Montréal pour 3,9 millions $. M. Huot est un ancien administrateur de la firme québécoise Art Recherches et Technologies dont un des actionnaires était installé aux îles Vierges britanniques, un autre paradis fiscal. La firme a fait faillite en 2006. Le condo acquis offre une superficie de 3165 pieds carrés au cœur du centre-ville. Il compte deux chambres à coucher et trois salles de bains.

Vente chez Transat A.T.

Photo courtoisie

Lina De Cesare, une des cofondatrices du voyagiste montréalais Transat A.T. et administratrice du groupe, a vendu 40 000 actions de l’entreprise pour un peu plus de 340 000 $. Elle détient toujours une participation de plus de 300 000 $ dans le voyagiste. Le titre de Transat a perdu 23 % depuis le début de l’année. Il a perdu 2 % depuis cinq ans.

Photo courtoisie

Montre spéciale pour les acheteurs d’une Ford GT

Si vous achetez une Ford GT, vous pouvez l’acheter avec une montre sur mesure réservée uniquement aux propriétaires de ce supercar. La Ford GT Owners Edition Chronograph a été conçue par le fabricant Autodromo et s’inspire de l’esprit du véhicule. Comptez 11 500 $ US pour une montre. Quant à la Ford GT, le prix de base est... 450 000 $ US.

Un transporteur aérien mise sur le luxe

Photo courtoisie

La compagnie aérienne Emirates, établie aux Émirats arabes unis, mise sur le luxe pour garder la cote. L’entreprise a dévoilé des éléments de sa stratégie au Wall Street Journal, qui vise à se démarquer des transporteurs à rabais. Parmi les options, il sera possible pour les passagers de commander de grands crus à bord, comme un Château Margaux.


Précision: Le Vincent Guzzo dont cette chronique a fait mention la semaine dernière n’est pas le propriétaire de la chaîne de cinémas, mais bien un autre Vincent Guzzo, contrairement à ce qui a été rapporté.