/weekend
Navigation

Le rêve se poursuit

Bianca Longpré
Photo courtoisie La soirée (extra) ordinaire de Mère ordinaire aura lieu ce soir à compter de 20 h, à l’Olympia, dans le cadre du Grand Montréal comédie fest.

Coup d'oeil sur cet article

Bianca Longpré, bien connue sur le web grâce à son projet Mère ordinaire, suivi par plus de 215 600 personnes sur Facebook, foulera les planches de l’Olympia de Montréal, ce soir, devant ce qui promet d’être son public le plus imposant à ce jour.

« Pour moi, ça ne change rien, puisque je vais faire la même chose que d’habitude », a expliqué l’humoriste, blogueuse, entrepreneure et mère de trois enfants, lors d’une entrevue accordée au Journal.

« La vraie différence, par rapport à mes autres spectacles, c’est que là, il va y avoir beaucoup plus de monde et que nous serons dans un vrai théâtre. Il y a juste à Montréal et à Québec que je me produis dans ce type de salle », a-t-elle souligné, précisant qu’elle avait plus l’habitude des cabanes à sucre et des hôtels.

« Je sais que je peux compter sur le meilleur public du monde. Les filles, quand elles viennent me voir, elles sont tellement contentes d’être sorties de chez elles. Quand elles arrivent, elles sont tout de suite de bonne humeur. C’est vraiment l’fun. »

Il n’y a pas à dire, Bianca Longpré jouit d’un succès fulgurant. L’humoriste, qui a choisi de dépeindre avec réalisme la vie de famille en 2018, déculpabilisant au passage de nombreuses mères « ordinaires » ou « à boutte », a même lancé un livre et un magazine (qui fera l’objet d’un deuxième numéro dans le temps des Fêtes), au cours des derniers mois.

« Je dis souvent que j’ai gagné à la loterie du travail. Je travaille vraiment beaucoup, mais au mois d’août, l’an dernier, je n’avais pas de job, et je m’en cherchais une. Je ne savais pas ce que j’allais faire. »

« Nous rions de ça souvent, en tournée. On se dit que je suis comme la rock star des matantes (...) Il y a même des gens qui attendent une demi-heure ou une heure pour prendre une photo, après les spectacles. Je n’arrive pas encore à comprendre ça. Ça va au-delà de tout ce que j’aurais pu imaginer. »

Nouveau spectacle

Lorsqu’elle mettra un terme à la tournée de son spectacle actuel, en avril prochain, l’humoriste estime qu’elle l’aura présenté à au moins 200 reprises.

« Ça n’a pas d’allure. J’ai vendu 50 300 billets en même pas un an, a-t-elle souligné. Chaque fois que je booke une salle, je me dis que ce sera fini après. Je me dis qu’à Saint-Jean-sur-Richelieu, après cinq fois, mettons, ça va s’arrêter. C’est juste fou ! »

L’humoriste se permet même, aujourd’hui, de penser à la création de son spectacle Mère ordinaire 2, qu’elle présentera sur scène à compter de septembre 2019. Peut-on dire qu’elle vit un rêve ?

« Oui, on peut dire ça, nous a-t-elle répondu en riant. Pour vrai, je n’en reviens pas. C’est vraiment tripant. »


►La soirée (extra) ordinaire de Mère ordinaire aura lieu ce soir à compter de 20 h, à l’Olympia, dans le cadre du Grand Montréal comédie fest.

Sur le même sujet