/news/society
Navigation

Un allié pour affronter tous les terrains

Un jeune entrepreneur de Québec veut favoriser l’accès au plein air chez les personnes à mobilité réduite

Philip Oligny a dévoilé sa chaise à la place Jean-Pelletier devant la gare du Palais, mardi dernier, le fruit d’un an et demi d’efforts.  
Photo Jean-François Desgagnés Philip Oligny a dévoilé sa chaise à la place Jean-Pelletier devant la gare du Palais, mardi dernier, le fruit d’un an et demi d’efforts.  

Coup d'oeil sur cet article

Les personnes à mobilité réduite ont désormais un nouvel allié à portée de main. Après un an et demi de dur labeur, un jeune entrepreneur de Québec vient de lancer une chaise révolutionnaire sur le marché pour leur permettre de goûter aux plaisirs du sport et du plein air.

Il y a trois ans, Philip Oligny terminait son baccalauréat en génie mécanique à Sherbrooke quand des amis lui ont fait part du projet de fin d’études sur lequel ils travaillaient : un engin qui allait bien au-delà d’une chaise traditionnelle pour les personnes aux prises avec un handicap afin de les aider à sortir dehors sans contraintes. L’étudiant a été charmé instantanément et a décidé de prendre le flambeau que ses amis n’avaient plus l’intention de tenir. De là est née l’aventure Kartus, le nom de la chaise.

« C’était un prototype à ce moment et il y avait beaucoup de développement à poursuivre pour en faire un produit commercialisable », avoue l’entrepreneur de 29 ans dans une entrevue au Journal accordée à son appartement de Québec aux côtés de sa copine, Alexandra Côté-Lavoie, responsable du développement des affaires.

Faire une différence

Après avoir mis sur pied un deuxième prototype, ce Montréalais d’origine s’est attaqué il y a un an et demi à la version finale de son produit qui a été lancé au cours des derniers jours. Sur la base de commentaires d’utilisateurs qui ont goûté à l’expérience grâce à la générosité du neurologue et marathonien Marc Therrien, dans le cadre de courses partagées à Sherbrooke, il a apporté plusieurs modifications par rapport à la chaise précédente.

« Il a été le propulseur et l’instigateur de Kartus », soutient-il en parlant de Therrien, qui avait proposé l’idée initiale aux amis de Philip Oligny.

D’innombrables heures de travail à travers son boulot quotidien, des dizaines de milliers de dollars investis, Oligny n’a pas lésiné sur les moyens pour faire de la chaise Kartus un produit à la fois performant, sécuritaire et attrayant.

« J’ai vu la popularité de la course à pied et j’ai commencé ma formation en finances, et rapidement, je voulais faire une différence dans la société et c’est la raison pour laquelle je me suis tourné vers le génie mécanique pour être capable de faire des trucs. Quand j’ai vu ce projet, autant j’ai vu la popularité de la course à pied que je me disais que c’était exactement pour ça que j’avais changé pour génie mécanique. »

Avec son système de guidage unique muni de freins à disque, ses trois roues et ses pièces de vélo ainsi que son look, la chaise vise à plaire à toutes les personnes qui ne peuvent se déplacer aisément à l’extérieur, croit son concepteur. Elle peut être achetée sur le site internet de Kartus.

« L’idée, c’est de faire un produit qui est cool. Il y a des personnes parfois qui ne sont pas à mobilité réduite qui vont être gênées de s’asseoir dans un fauteuil roulant, mais l’idée était de faire une chaise assez cool pour ne pas que les gens aient cette barrière-là », note celui qui complète actuellement une maîtrise en design.

Tonne de bienfaits

Se basant sur la littérature scientifique, le couple estime qu’un tel produit aura toutes sortes de répercussions positives pour les personnes à mobilité réduite, notamment pour briser l’isolement dans lequel elles sont parfois plongées.

« Tout ce qu’on lit dans les études et dans la documentation scientifique, c’est que l’accessibilité à de grands espaces verts pour des personnes avec des maladies, des handicaps, etc., ça a des bienfaits non calculables pour leur santé mentale et physique », mentionne Alexandra.

Et si on allait tous jouer dehors ensemble ?

 

Kartus

  • Prix de vente: 4000 $
  • Cadre en acier (chromoly)
  • Système de direction unique et guidon ajustable
  • Freins à disque aux roues arrière
  • 2 roues arrière de 26 pouces
  • Roue avant de 20 pouces
  • Pochette de rangement
  • Dossier pliable et ajustable