/entertainment/music
Navigation

Hubert Lenoir finaliste du prix Polaris

Hubert Lenoir lors de son spectacle au Festival d'été de Québec, mercredi dernier
Photo Annie T. Roussel Hubert Lenoir lors de son spectacle au Festival d'été de Québec, mercredi dernier

Coup d'oeil sur cet article

Le phénomène Hubert Lenoir continue de prendre de l’ampleur. Son premier album, Darlène, a été sélectionné parmi les 10 finalistes du prix Polaris, remis au meilleur album canadien de l’année.

Ce n’est pas un mince exploit que vient de réaliser le jeune homme de Beauport, puisque le dernier album majoritairement francophone qui ait réussi à se glisser dans ce qu'on appelle «la courte liste» était Tigre et diesel, de Galaxie, en 2011.

Deux autres albums québécois figurent dans la liste dévoilée mardi matin: Dans ma main, œuvre instrumentale du pianiste Jean-Michel Blais, et MAKANDA, At the End of Space, The Beginning of Time, opus quadrilingue du Montréalais Pierre Kwenders.

Les autres albums choisis au terme d’un vote tenu par un jury de journalistes, animateurs et chroniqueurs musicaux postés d’un océan à l’autre sont ceux d’Alvvays (Antisocialistes), Daniel Caesar (Freudian), Jeremy Dutcher (Wolastoqiyik Lintuwakonawa), Partner (In Search of Lost Time), Snotty Nose Rez Kids (The Average Savage), U.S. Girls (In a Poem Unlimited) et Weaves (Wide Open).

Rappelons qu’Hubert Lenoir a remporté, au cours des dernières semaines, le prix Espoir FEQ du festival d’été de Québec et le Prix Félix-Leclerc de la chanson

Le prix Polaris sera remis le 17 septembre prochain.