/news/currentevents
Navigation

La victime de l’accident de Limoilou venait de Tunisie

Le conducteur, un membre de la famille, repose toujours dans le coma

FD-ACCIDENT-DES-CHENES
Photo Agence QMI, Marc Vallières Adnen Moussaoui a péri dans l’accident qui s’est produit dimanche sur la rue des Chênes Est à Québec.

Coup d'oeil sur cet article

De nombreux membres de la famille et amis de la victime de l’accident mortel survenu dimanche dernier, dans le secteur de Limoilou, pleurent depuis la Tunisie le décès du jeune homme de 24 ans, originaire du pays d’Afrique.

Adnen Moussaoui a péri dans l’accident qui s’est produit sur la rue des Chênes Est, vers 16 h 40. La voiture dans laquelle il était passager a percuté un arbre de plein fouet.

Le conducteur, un homme de 34 ans qui est le cousin de la victime, repose dans le coma, selon les informations acheminées par des membres de la famille.

Une enquête est toujours en cours au Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), afin de connaître les causes et circonstances de l’accident.

Adnen Moussaoui était à Québec depuis presque un an, où il effectuait des études supérieures à l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) dans le domaine de l’hydrologie et des ressources en eau.

« Il aimait le Canada »

Si la majorité de sa famille habite toujours la Tunisie, plusieurs membres de celle-ci ont immigré à Montréal et à Québec.

« Adnen aimait beaucoup le Canada, il passait presque tous ses étés au Québec, chez mon oncle », confie son frère, Marwen Moussaoui.

Les proches d’Adnen n’ont aucun détail sur les circonstances de l’accident. « L’histoire que j’ai, c’est que mon frère et mon cousin ont joué un match de soccer et, dans le chemin de retour, ils ont fait un accident », raconte le frère endeuillé.

Selon des informations obtenues par Le Journal, le cousin d’Adnen avait également indiqué se rendre à la finale France-Croatie au cœur du FEQ, qui se tenait le jour même de l’accident sur la place de l’Assemblée-Nationale, en milieu de journée.

L’information n’a pas été confirmée par les proches ni le SPVQ.

Des hommages

La triste nouvelle est parvenue à la famille le lendemain de l’accident, soit lundi. Rapidement, les hommages se sont multipliés sur les réseaux sociaux, autant chez les membres de la famille, que chez les compagnons d’études et amis de la victime.

Les funérailles d’Adnen se tiendront en Tunisie. « Normalement, le corps sera rapatrié. Ma famille va le récupérer ce samedi », indique Marwen.

Outre sa passion pour le soccer et l’hydrologie, Adnen était passionné de parkour, une discipline qui consiste à franchir divers obstacles urbains ou naturels sans l’aide de matériel.

Un ami d’enfance, Bouabid Younes, a d’ailleurs partagé une vidéo à la mémoire d’Adnen, où l’on peut les voir s’exécuter dans cette discipline.