/news/politics
Navigation

Six syndicats lancent une campagne anti-CAQ et anti-PLQ

Coup d'oeil sur cet article

Six syndicats entendent donner du fil à retordre aux candidats de la Coalition avenir Québec et du Parti libéral du Québec d'ici au déclenchement de la prochaine campagne électorale québécoise.

Déjà, dans quatre circonscriptions, des affiches ont commencé à faire leur apparition sous le thème «C’est du pareil au même... On mérite mieux».

Les endroits ciblés sont: Taschereau dans la région de Québec, Pointe-aux-Trembles dans la région de Montréal, Roberval au Lac-Saint-Jean et Saint-Jérôme dans les Laurentides.

Davantage de circonscriptions seront ciblées dans les prochaines semaines et la coalition syndicale promet que cette «campagne prendra (...) d'autres formes».

Ces formations syndicales s'attaqueront notamment au bilan du gouvernement Couillard en matière de santé et d'éducation.

«En quelque sorte, ces deux partis [la CAQ et le PLQ] sont interchangeables. On ne compte plus les candidats qui sont passés de la CAQ aux libéraux et inversement. Quel changement promettons-nous? Cette campagne ne dit pas pour qui voter, mais bien pour qui ne pas voter», peut-on lire dans un communiqué destiné aux médias.

La coalition inclut le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP), le Syndicat des métallos, le Syndicat canadien des employées et employés professionnels et de bureau (SEPB), l’Association Internationale des Machinistes et des Travailleurs de l'Aérospatiale (AIMTA), l’Alliance de la Fonction publique du Canada (AFPC) et le Syndicat québécois des employées et employés de services (SQEES).