/finance/business
Navigation

Des consultations sur l’avenir de Fleur de Lys

Les nouveaux propriétaires aménageront un local dans le centre commercial pour recueillir les propositions des gens du milieu

En plus de confirmer l’achat du centre commercial, les frères William et Jonathan Trudel, de Trudel Alliance, ont confirmé jeudi matin leur volonté de prendre le pouls du public sur l’avenir de Fleur de Lys.
PHOTO JEAN-FRANÇOIS DESGAGNÉS En plus de confirmer l’achat du centre commercial, les frères William et Jonathan Trudel, de Trudel Alliance, ont confirmé jeudi matin leur volonté de prendre le pouls du public sur l’avenir de Fleur de Lys.

Coup d'oeil sur cet article

Les nouveaux acquéreurs de Fleur de Lys Centre Commercial ont annoncé jeudi la tenue de consultations publiques autant avec les commerçants de l’endroit qu'avec les clients pour obtenir le point de vue de la population sur l’avenir du pôle commercial.

En plus de confirmer l’achat du centre commercial, annoncé par Le Journal il y a une dizaine de jours, les frères William et Jonathan Trudel ont confirmé ce jeudi, en conférence de presse, leur volonté de prendre le pouls du public sur l’avenir de Fleur de Lys.

«Il y a une réflexion profonde qui doit se faire sur l’utilisation de grandes superficies. [...] Les autres usages possibles tournent autour de bureaux, de nouveaux commerces, de restaurants, d’hôtellerie et de résidentiel. Maintenant, on veut prendre le temps de faire la consultation pour arriver au meilleur résultat possible», explique William Trudel, président de Trudel Alliance.

Des rencontres individuelles auront lieu avec les commerçants dès septembre pour «cerner leurs besoins et leur permettre de partager leurs idées». Une consultation avec la «communauté environnante» du centre d’achats se tiendra ensuite jusqu’à décembre pour que les clients et voisins de Fleur de Lys puissent «faire part de leurs ambitions pour leur quartier». Un local sera aménagé à cette fin dans le centre d’achats.

En plus de confirmer l’achat du centre commercial, les frères William et Jonathan Trudel, de Trudel Alliance, ont confirmé jeudi matin leur volonté de prendre le pouls du public sur l’avenir de Fleur de Lys.
Photo Jean-François Desgagnés

Bonne nouvelle pour les commerçants

De leur côté, les commerçants sont heureux de la venue des frères Trudel à la tête de Fleur de Lys. Pour la plupart, l’annonce de jeudi est le coup de barre qu’ils attendaient depuis longtemps.

«C’est très positif. Il fallait qu’il se passe quelque chose et ça change la note que ce soit des gars de Québec», estime la gérante de la boutique Marie-Claire. Un peu plus loin, chez Naturalizer, François Bourget envisage aussi l’avenir avec enthousiasme. «On est confiants, parce qu’ils ne peuvent pas fermer ça, ils vont probablement juste l'améliorer. Il ne faut pas voir ça négativement», insiste le gérant du détaillant de chaussures.

Malgré tout, certains s'inquiètent du développement du projet. Les propriétaires de Leclerc Chaussures s'interrogeaient notamment sur l’avancement du projet d’ici la fin de leur bail et les décisions qui viendront avec celle-ci. «Il nous reste deux ou trois années difficiles au moins, on va avoir besoin de Trudel Alliance.»

Déjà des appels

Les nouveaux propriétaires ont toutefois tenu à rassurer tout le monde, soutenant que la seule annonce de la nouvelle dans les médias, dernièrement, avait changé la dynamique du centre d’achats. Déjà, le téléphone sonne et des occasions d’affaires se dessinent à l’horizon.

«Ça commence déjà à bouillonner. Il y a des commerçants d’ici qui sont en fin de bail et qui ont démontré l’intérêt de signer pour rester. Et il y a des bannières de l’extérieur qui nous ont contactés parce qu’il y a un intérêt de participer au nouveau projet», précise Jonathan Trudel, convaincu que cette énergie «ramènera Fleur de Lys dans la tête des gens».

Coup d’envoi familial

Désirant «redonner Fleur de Lys» aux gens de Québec, les frères Trudel réservaient une première belle surprise à leurs clients et aux citoyens du secteur, hier, avec une grande fête familiale. Camions de cuisine de rue, jeux gonflables, maquillage, DJ, présence de l’humoriste P.-A. Méthot: depuis midi et jusqu'à 21 h ce jeudi, tout est en place pour permettre aux frères Trudel d'établir un premier contact solide avec «leur nouvelle famille».

En plus de confirmer l’achat du centre commercial, les frères William et Jonathan Trudel, de Trudel Alliance, ont confirmé jeudi matin leur volonté de prendre le pouls du public sur l’avenir de Fleur de Lys.
Photo Jean-François Desgagnés

Ces derniers jours, d'immenses chiffres étaient affichés sur le bâtiment pour marquer le temps restant avant la conférence de presse où les frères Trudel ont annoncé leur acquisition, et des jeux d'éclairage donnaient au centre commercial l'apparence d'un cadeau.

En plus de confirmer l’achat du centre commercial, les frères William et Jonathan Trudel, de Trudel Alliance, ont confirmé jeudi matin leur volonté de prendre le pouls du public sur l’avenir de Fleur de Lys.
Photo courtoisie
En plus de confirmer l’achat du centre commercial, les frères William et Jonathan Trudel, de Trudel Alliance, ont confirmé jeudi matin leur volonté de prendre le pouls du public sur l’avenir de Fleur de Lys.
Photo Jean-François Desgagnés

«Toute une section du centre sera éclairée en rouge jusqu’à dimanche, avec des faisceaux lumineux blancs reproduisant l’emballage de ce cadeau que nous vous offrons en Fleur de Lys», a indiqué Jonathan Trudel.

En plus de confirmer l’achat du centre commercial, les frères William et Jonathan Trudel, de Trudel Alliance, ont confirmé jeudi matin leur volonté de prendre le pouls du public sur l’avenir de Fleur de Lys.
Photo Jean-François Desgagnés