/news/currentevents
Navigation

Louis Garneau quitte l’hôpital

L’homme d’affaires a remercié le personnel de l’Enfant-Jésus de Québec pour les bons soins

Coup d'oeil sur cet article

Le cycliste et homme d’affaires Louis Garneau a obtenu son congé d’hôpital, dimanche, au lendemain d’une violente chute à vélo qui lui a infligé des blessures significatives.

M. Garneau a publié une photo de lui-même sur sa page Facebook, en matinée, indiquant qu’il « rentre à la maison ».

« Je récupère bien, j’ai bien dormi », a-t-il affirmé à TVA Nouvelles à sa sortie de l’établissement de santé.

L’homme de 59 ans a chuté lors d’une sortie à vélo dans la région de Portneuf, samedi matin. Il roulait en peloton lorsque sa roue avant a accroché celle d’un autre cycliste. Sous la force du choc, l’ex-olympien a perdu connaissance pendant quelques minutes.

Louis Garneau a indiqué qu’il « rentre à la maison » au lendemain de sa violente chute à vélo survenue samedi matin.
Photo tirée de Facebook
Louis Garneau a indiqué qu’il « rentre à la maison » au lendemain de sa violente chute à vélo survenue samedi matin.

Sa chute lui a laissé de nombreuses blessures, dont un poumon légèrement perforé, une « grosse » commotion cérébrale et un épanchement de sang au cerveau.

Louis Garneau a avoué que « son casque lui a sauvé la vie », mais il a aussi tenu à souligner les bons soins que lui a prodigués le personnel soignant de l’Hôpital de l’Enfant-Jésus de Québec.

« Un gros merci à la super équipe médicale », a-t-il gratifié sur les réseaux sociaux. En entrevue au Journal, la veille, il indiquait être « très bien soigné » par « de très bons médecins ».

Granfondo

Malgré ses blessures et la convalescence complète d’une dizaine de jours, le cycliste prévoit participer au Granfondo Garneau-Québecor, une épreuve de 118 km qui doit se tenir le 12 août prochain entre Trois-Rivières et Saint-Augustin-de-Desmaures.

Au cours des dernières années, Louis Garneau a appelé à maintes reprises à accroître les mesures de sécurité pour les cyclistes. Il a notamment travaillé conjointement avec le ministère québécois des Transports en 2016 pour l’adoption de nouvelles lois au Code de la sécurité routière, dont une distance minimale de 1,5 mètre entre cyclistes et automobilistes. Il s’est aussi fréquemment fait entendre quant à l’importance du port du casque à vélo.