/lifestyle/health
Navigation

La moutarde au banc d’essai

La moutarde au banc d’essai
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Après le ketchup et la mayonnaise, on termine notre trilogie de banc d’essai condiment cette semaine avec la populaire moutarde. Parmi la trentaine de variétés, lesquelles se distinguent ?

► Notre analyse

Nous avons analysé 28 différents produits de moutarde préparée pour réaliser ce banc d’essai. La portion de référence utilisée est de 5 ml, soit 1 cuillère à thé, et fournit :

  • Entre 0 et 15 calories
  • Entre 0 et 2 g de sucres
  • Entre 25 et 150 mg de sodium

Pour cette analyse, nous avons voulu comparer les moutardes classiques de type américain ainsi que les moutardes Dijon. Malgré nos croyances, la Dijon est considérablement plus salée que la moutarde jaune classique. Elle renferme aussi des sulfites.

D’où vient la moutarde ?

En fait, la moutarde est une plante faisant partie de la famille des crucifères (aux côtés du chou-fleur et du brocoli). Les espèces de moutardes, blanche (ou jaune), noire et brune, sont bien connues et sont cultivées en sol canadien. Les préparations de moutarde que l’on consomme sont faites à base des graines qui sont comestibles et ont un goût typique.

Les meilleurs choix

La moutarde au banc d’essai
Photo Chantal Poirier

La moutarde jaune le Choix du Président se retrouve au sommet du palmarès. Elle ne contient aucune calorie ni aucun sucre, et sa liste d’ingrédients est épurée et dépourvue d’additifs. De plus, cette moutarde ne contient que 45 mg de sodium par portion.

La moutarde au banc d’essai
Photo Chantal Poirier

La moutarde jaune classique épicée French’s compte aussi parmi nos bons choix. Contrairement aux autres variétés de moutardes de la même maque, elle n’affiche aucun sucre dans la liste d’ingrédients. Dépourvue de calories, elle n’apporte que 55 mg de sodium.

La moutarde au banc d’essai
Photo Chantal Poirier

La Dijon au miel de French’s est aussi dans les meilleurs choix, puisqu’elle est la moins salée du lot avec seulement 50 mg de sodium. Toutefois, elle renferme du sucre ainsi que du sirop de maïs dans les ingrédients, ce qui est peu souhaitable et la rend plus sucrée que certaines autres options au banc d’essai.

La moutarde au banc d’essai
Photo Chantal Poirier

En ce qui a trait aux moutardes Dijon, Sensations offre une moutarde de Dijon aux graines entières plutôt intéressante. Elle ne contient que 5 calories et 85 mg de sodium par portion. De plus, on apprécie sa liste d’ingrédients épurée et sans additifs.

La moutarde au banc d’essai
Photo Chantal Poirier

À noter : Les moutardes au miel (Sensations et le Choix du Président) sont moins salées que les moutardes régulières, mais elles apportent du sucre (en moyenne 2 g par portion), ce qui peut faire grimper le compte glucidique si on déborde (c’est souvent le cas !) sur la portion !

La moutarde au banc d’essai
Photo Chantal Poirier

Les moins bons choix

La moutarde au banc d’essai
Photo Chantal Poirier

Parmi les moutardes jaunes classiques, Heinz offre l’option la plus salée avec 65 mg de sodium par portion. Dommage , puisque ce produit présente une liste d’ingrédients simple et dépourvue d’additifs.

La moutarde au banc d’essai
Photo Chantal Poirier

Les deux moutardes de Dijon moulues à la pierre (originale et à l’ancienne) du Chef Lelarge comptent aussi parmi les plus salées, avec respectivement 125 et 135 mg de sodium. Elles contiennent aussi des sulfites.

La moutarde au banc d’essai
Photo Chantal Poirier
La moutarde au banc d’essai
Photo Chantal Poirier

Étonnamment, c’est la réputée Dijon originale Maille qui est la plus salée du banc d’essai, tous types confondus. Avec 150 mg de sodium par portion et la présence de sulfites, elle perd des points. On notera cependant que la quantité utilisée en condiment dans le cas d’une moutarde forte est souvent moindre que dans le cas d’une moutarde américaine.

La moutarde au banc d’essai
Photo courtoisie

Avec 130 mg de sodium, la moutarde Dijon Le Choix du Président est aussi l’une des plus salées. Elle contient 5 calories par portion et aucun sucre. Sa liste d’ingrédients présente des sulfites, ce qui est moins intéressant. Irrésistibles offre également une moutarde Dijon qui contient 125 mg de sodium, mais sa liste d’ingrédients est beaucoup plus épurée. On préfère toutefois opter pour les options énumérées parmi les meilleures.

La moutarde au banc d’essai
Photo Chantal Poirier

Fait intéressant !

Saviez-vous que la couleur jaune éclatant de la moutarde américaine que l’on connaît ne vient pas seulement des graines, mais aussi du curcuma que l’on ajoute aux ingrédients ? Cette épice ajoute une couleur vive au condiment et contribue à son goût. Bien connu pour ses bienfaits sur la santé, le curcuma pourrait être un atout sur une liste des ingrédients. Toutefois, la quantité présente dans une portion de moutarde n’est pas assez importante pour générer des bienfaits.

La moutarde dans votre cuisine

Polyvalente à souhait, la moutarde permet de rehausser plusieurs plats. Des trois condiments étudiés aux cours des dernières semaines, c’est la moutarde qui contient le moins de calories. Elle agrémente à souhait les sauces et les vinaigrettes. À essayer aussi : les pousses de moutarde dans vos salades et sandwichs !

♦ Merci à Laurence Viau, stagiaire en nutrition, pour sa précieuse collaboration.