/news/transports
Navigation

Cyberattaque contre les taxis de Québec

Le temps d’attente pour obtenir un taxi à Québec sera plus long dans les 48 prochaines heures en raison d’une cyberattaque contre le RITQ.
PHOTO D'ARCHIVES, SIMON CLARK Le temps d’attente pour obtenir un taxi à Québec sera plus long dans les 48 prochaines heures en raison d’une cyberattaque contre le RITQ.

Coup d'oeil sur cet article

La principale centrale d’appels du Regroupement des intermédiaires de taxi de Québec (RITQ) a été victime d’une cyberattaque, mardi soir, ce qui devrait ralentir leurs services pour les 48 prochaines heures.

«Les serveurs informatiques qui facilitent grandement le travail de répartition ont été gravement infectés», relate dans un communiqué, Félix Tremblay, le porte-parole du groupe.

À la suite de cette attaque qualifiée de «malicieuse» par l’organisation, les serveurs ont dû être entièrement retirés du service.

«Pour au moins les 48 prochaines heures, le service de répartition d’appels des entreprises desservies par cette centrale sera ralenti d’environ 30 % comme beaucoup d’opérations automatisées doivent maintenant être faites manuellement», explique M. Tremblay, soulignant que le regroupement est «profondément désolé de cette situation fâcheuse».