/news/education
Navigation

La plus grosse baisse de taxes aux anglos des Laurentides

La plus grosse baisse de taxes aux anglos des Laurentides
Photo d'archives

Coup d'oeil sur cet article

Les contribuables anglophones des Laurentides sont ceux qui profitent de la plus grande baisse de leur compte de taxes scolaires parmi toutes les commissions scolaires du Québec.

Les parents dont l’enfant fréquente la Commission scolaire Sir-Wilfrid-Laurier des Laurentides économisent 560 $ par rapport à l’an dernier pour une maison unifamiliale moyenne. Chez les francophones, la plus grande baisse observée est de 516 $ à la Commission scolaire des Draveurs en Outaouais.

L’ensemble des propriétaires du Québec ont pu remarquer en recevant récemment leur compte de taxes scolaires que le montant à payer avait diminué par rapport à l’an dernier.

Mais comme le rapportait Le Journal hier pour les commissions scolaires francophones, l’économie est aussi bien différente d’une région à une autre pour ceux qui envoient leurs enfants à l’école anglophone. À Montréal par exemple, la baisse par rapport à l’année dernière pour les propriétaires anglophones n’est que de 26 $.

Cette baisse est attribuable à une réforme du gouvernement de la taxation scolaire. Les propriétaires paient maintenant le plus bas taux de taxes parmi les commissions scolaires de leur région administrative.

Éliminer les iniquités

L’attachée de presse du ministre de l’Éducation a rappelé hier que l’objectif de la réforme est d’éliminer les iniquités d’une même région et non pas entre les régions. Cette réforme empêche aussi les propriétaires sans enfant de choisir entre la commission scolaire francophone et anglophone pour épargner. Une façon de faire qui créait des disparités entre les deux réseaux.

Les commissions scolaires à statut particulier, soit celles du Littoral, Crie et Kativik, qui desservent notamment des populations autochtones, ne sont pas incluses dans la réforme. Elles ne prélèvent pas de taxes scolaires.


Nord-du-Québec

0,30551 $/100 $ d’évaluation

CS Central Québec -71 $


Mauricie

0,30932 $/100 $ d’évaluation

CS Central Québec -66 $


Abitibi-Témiscamingue

0,13694 $/100 $ d’évaluation

CS Western Québec -30 $


Outaouais

0,13694 $/100 $ d’évaluation

CS Western Québec -30 $


Laurentides

0,10540 $/100 $ d’évaluation

CS Sir-Wilfrid-Laurier -56 $


Montérégie

0,17832 $/100 $ d’évaluation

CS Riverside -362 $

CS New Frontiers -291 $ 

CS Eastern Townships -287 $

CS Lester-B.- Pearson -32 $


Laval

0,23095 $/100 $ d’évaluation

CS Sir-Wilfrid-Laurier -308 $


Montréal

0,17832 $/100 $ d’évaluation

CS English-Montréal et Lester-B.-Pearson -26 $


Estrie

0,18434 $/100 $ d’évaluation

CS Eastern Townships -277 $


Chaudière-Appalaches

0,22586 $/100 $ d’évaluation

CS Central Québec -178 $


Bas-Saint-Laurent

0,26107 $/100 $ d’évaluation

CS Eastern Shores -107 $


Côte-Nord

0,23901$/100$ d’évaluation

CS Eastern Shores -126 $


Capitale-Nationale

0,13360 $/100 $ d’évaluation

CS Central Québec -302 $


Centre-du-Québec

0,29640 $/100 $ d’évaluation

CS Eastern Townships -95 $

CS Central Québec -84 $


Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

0,28500 $/100 $ d’évaluation

CS Eastern Shores -87 $


Saguenay-Lac-Saint-Jean

0,30932$/100$ d’évaluation

CS Central Quebec -66 $


Lanaudière

0,27072 $/100 $ d’évaluation

CS Sir-Wilfrid-Laurier -228 $


♦ Tous les propriétaires d’une même région administrative ont dorénavant le même taux de taxation pour les taxes scolaires, qui est calculé pour chaque tranche de 100 $ d’évaluation foncière. Le montant de la baisse est déterminé selon la valeur moyenne d’une propriété unifamiliale dans la commission scolaire visée.