/entertainment/shows
Navigation

Billy Talent fête son 25e anniversaire

La formation lancera le Festivent mercredi soir à Lévis

Billy Talent
Photo WENN Ben Kowalewicz, chanteur de la formation Billy Talent, était en spectacle sur la scène du populaire festival allemand Hurricane, le 22 juin dernier.

Coup d'oeil sur cet article

Ça pourrait difficilement aller mieux dans la vie de Ben Kowalewicz. Billy Talent, dont il est le chanteur, vient d’avoir 25 ans, le batteur à la santé chancelante Aaron Solowoniuk est de retour dans le giron du groupe et ses Maple Leafs bien-aimés peuvent enfin rêver à la Coupe Stanley.

Parlons d’abord des vraies affaires. Même si son grand ami ne retrouvera jamais son poste à temps plein derrière la batterie (Jordan Hastings est désormais le batteur officiel de Billy Talent) en raison des ravages de la sclérose en plaques, Kowalewicz exulte quand on lui parle de Solowoniuk.

« Son énergie et son horrible sens de l’humour [il éclate de rire] apportent beaucoup au groupe. C’est vraiment spécial de l’avoir avec nous de nouveau », a confié le chanteur dans une entrevue précédant le concert de Billy Talent lors de la soirée d’ouverture de Festivent, à Lévis.

Un groupe soudé

Le travail de Solowoniuk se fait désormais principalement dans l’ombre à titre d’ambassadeur de l’organisme Billy Talent Charity Trust. Puis, quand son état de santé le permet, il monte sur scène le temps de quelques chansons.

« Cet été, il a joué dans environ neuf concerts sur dix », confie Kowalewicz.

Pour le noyau dur du groupe, formé de Kowalewicz, Solowoniuk, Ian D’Sa et Jon Gallant, l’année 2018 marque un cap important puisque le quatuor fête ses 25 ans de musique, d’abord sous le nom de Pezz, puis sous les couleurs de Billy Talent.

« Ça me rend émotif, dit-il. Pour dire vrai, nous sommes encore plus soudés maintenant et on a plus de fun qu’on n’en a jamais eu. Un 25e anniversaire, on s’imagine souvent qu’on ressasse nos souvenirs en prenant une bière sur le patio. Ce n’est pas du tout ça. Nous sommes plus excités que jamais et on va travailler sur un album qui va faire capoter nos fans. »

Hockey

Une conversation avec Ben Kowalewicz à l’aube d’une visite de Billy Talent dans la région de Québec dévie inévitablement sur un de ses sujets de prédilection : le hockey.

Habituellement, le chanteur en profite pour soutenir le retour des Nordiques. Cette fois, ce fan des Maple Leafs, excité par l’arrivée à Toronto de John Tavares, a dirigé ses remarques vers les Canadiens de Montréal et Marc Bergevin.

« Pourquoi n’ont-ils toujours pas congédié leur directeur gérant ? » s’est exclamé Kowalewicz, qui rêve plus que jamais d’une Coupe Stanley dans la Ville Reine.

« Avec Tavares et Auston Matthews, nous pouvons enfin espérer. »


Billy Talent sera en concert mercredi soir, à Lévis, pour lancer le Festivent.