/opinion/columnists
Navigation

Les secrets

Coup d'oeil sur cet article

J’aimerais bien soutirer le secret de la sauce du steak au poivre chez Alexandre (rue Peel), mais je sais qu’Alain Creton ne me la donnera jamais. Elle n’a pas changé depuis 40 ans et c’est pour moi une des meilleures sur la planète. La fameuse sauce moutarde de l’Entrecôte St-Jean est aussi d’exception, mais celle-là, je l’ai trouvée sur internet. Pas identique, mais très comparable.

Sur le web délinquant, il y a quelques sites qui dévoilent les recettes secrètes des chaînes ou des grands restos. Il y a même un chef de chez McDo qui vous apprend à monter un Big Mac exactement comme celui au coin de la rue. Vous pouvez aussi réussir des brownies comme au St-Hubert, un capucino glacé comme chez Tim et il y a même une recette pour réussir des Kit Kat.

HIC !

Si vous n’êtes pas très cuisinier, allez vous dénicher quelques trucs utiles comme nettoyer la cuve de la toilette avec du Coca-Cola ou laver votre linge plus blanc en ajoutant des coquilles d’œufs enrobées d’un petit linge dans la laveuse. Il paraît que le calcaire des coquilles fait des miracles.

Les boutons de votre cuisinière sont indécrottables ? Mettez-les au lave-vaisselle.

D’ailleurs, le truc le plus bizarre récolté récemment m’a jeté par terre. Mais, je ne l’ai pas encore essayé. Laver le clavier de votre ordinateur en le mettant... tenez-vous bien... au lave-vaisselle. Ouf ! On dit que le secret c’est de bien le faire sécher.

Un petit dernier ? Vous êtes incapable de vous défaire du hoquet ? Mangez un carré de sucre arrosé de vinaigre. L’arrêt serait radical. Pas essayé encore celui-là non plus. Hic !

PAQUET RIEUR

  • Histoire de légumes. Le Barreau radie un avocat de Sillery.
  • Être vieux c’est aller dans un cimetière et avoir l’impression de visiter des appartements.
  • Depuis hier, une compagnie de parachutisme offre un forfait « Entrez à Montréal sans tracas ».
  • Aux jeunes qui manquent de sommeil, suivez la campagne du PQ.
  • Entendu au golf : « Faut pas chercher de midi à quatorze ans... »
  • On peut coller n’importe quoi à cet époxy.
  • En Autriche, il y a le Salon du divorce et la mascotte s’appelle Moitié-Moitié.

À DEMAIN

En rappel, tsé ben.