/news/provincial
Navigation

[PHOTOS] Québec replonge dans la Nouvelle-France

Les Fêtes de la Nouvelle-France ont débuté avec un défilé repensé et écourté dans le Petit Champlain

Coup d'oeil sur cet article

La 22e édition des Fêtes de la Nouvelle-France a pris son envol devant des centaines de personnes, mercredi soir, dans les rues du quartier Petit Champlain où l’on présentait pour la première fois le traditionnel défilé d’ouverture.

Plus court en durée comme en distance, le défilé a suscité des avis partagés, des spectateurs appréciant le cadre enchanteur de la place de Paris et de la place Royale, alors que d’autres ont paru déçus par sa simplicité.

Photo Simon Clark, Agence QMI

L’achalandage, bien que satisfaisant, semblait inférieur aux éditions précédentes, lorsque le spectacle était donné sur la Grande Allée. 

Quelque 300 artisans et danseurs, costumés en personnages d’époque, y ont pris part, soit l’équivalent des dernières années.

Les géants annulent leur présence

Il faut dire que l’une des principales composantes du défilé, les géants, n’a pu prendre part à la fête en raison des risques d’orages, qui ne se sont finalement pas concrétisés. On avait prévu les exposer à la place des Canotiers, mais les averses auraient menacé la sécurité des comédiens et les œuvres elles-mêmes, ont expliqué les organisateurs.

 
Photo Simon Clark, Agence QMI

Mercredi, ces derniers disaient travailler fort pour leur trouver une place d’ici la fin de l’événement, mais ils ne pouvaient garantir que les géants pourraient parader cette année.

Se rapprocher de la fête

La directrice générale des Fêtes de la Nouvelle-France, Mélanie Raymond, affirme pour sa part assumer totalement les changements apportés au défilé de cette édition. Celui-ci sera de retour tous les soirs de l’événement, jusqu’à dimanche, avec la participation d’au moins 200 artisans, a-t-elle précisé.

 
Photo Simon Clark, Agence QMI

« C’est une formule complètement différente. Notre souhait était de revenir vers les sites où on se trouve, parce qu’on faisait la fête en Haute-Ville alors que notre événement est en Basse-Ville », a rappelé Mme Raymond.

« Vous savez, si on avait été sur Grande Allée, on n’aurait pas plus sorti les géants avec les orages qu’on annonçait. On est un peu victime d’une comparaison entre un événement l’année passée, où les conditions étaient belles, et cette année, où on annonçait quelque chose de différent », a-t-elle ajouté.

 
Photo Simon Clark, Agence QMI

Quant au reste de la programmation, « il y en a pour tous les goûts et tous les âges », dit-elle, en promettant de surprendre même les plus habitués de la fête puisque les animations et les conférences varient d’une année à l’autre.

À NE PAS MANQUER AUX FÊTES DE LA NOUVELLE-FRANCE :

  • Des performances musicales tous les soirs à la place de Paris, dont celle d’Offenbach vendredi
  • Le marché des saveurs de la place de Paris
  • Des visites guidées sur le Vieux-Québec de la Nouvelle-France au départ de la terrasse Dufferin
  • Le Défi-Évasion : « Les voyages dans le temps », à la place des Canotiers, à partir de vendredi