/finance/business
Navigation

Innergex fait l’acquisition de cinq parcs éoliens en Gaspésie

Innergex fait l’acquisition de cinq parcs éoliens en Gaspésie
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

LONGUEUIL | Le producteur d’énergie renouvelable Innergex a acheté pour 630 millions de dollars la part de son partenaire TransCanada et devient désormais le seul propriétaire et exploitant des parcs éoliens Cartier, situés en Gaspésie.

L’entreprise québécoise, qui détenait déjà une participation minoritaire dans les parcs de Baie-des-Sables, Carleton, Gros-Morne, L'Anse-à-Valleau et Montagne Sèche, a mis la main sur les 62 % qui appartenaient à TransCanada.

«Nous avons toujours considéré que les parcs éoliens Cartier faisaient partie intégrante de notre entreprise, et la transaction est parfaitement compatible avec notre stratégie de croissance et nous permet de prendre de l'expansion au Québec, la province d'origine d'Innergex. Nous sommes fiers de solidifier notre position de chef de file sur le marché canadien de l'énergie renouvelable», a déclaré Michel Letellier, président et chef de la direction d'Innergex.

Dans un communiqué de presse publié jeudi, M. Letellier a précisé que cette acquisition, qui devrait être réalisée au cours du quatrième trimestre de 2018, permettra à son entreprise d’ajouter 366 MW de puissance installée nette à son portefeuille.

Innergex prévoit d’atteindre 2500 MW nets d'ici 2020. Elle a des investissements répartis dans 37 centrales hydroélectriques, 25 parcs éoliens, 4 parcs solaires et 2 centrales géothermiques.

L’entreprise exerce ses activités au Canada, aux États-Unis, en France, en Islande et au Chili et emploie environ 375 personnes.