/travel/canada
Navigation

Ontario: 6 activités pour s’émerveiller de la péninsule Bruce

VOY-PENINSULE-BRUCE-ONTARIO
VÉRONIQUE LEDUC / AGENCE QMI Point de vue depuis le sentier Bruce.

Coup d'oeil sur cet article

Quand on voit des photos de ce coin du monde, on pourrait croire qu’elles ont été prises en Corse, en Grèce ou sur une île des Caraïbes. Pourtant, ces falaises escarpées et cette eau turquoise, véritables paysages de carte postale, sont l’apanage d’une péninsule qui se cache... en Ontario.

Si, l’été venu, de nombreux Québécois se ruent vers la région de Sandbanks, en bordure du lac Ontario, ils sont plus rares à faire la route jusqu’à la péninsule Bruce, du côté du lac Huron. Pourtant, à une journée de route de Montréal, cette bande de terre d’environ 75 kilomètres de long sur une quinzaine de large, qui sépare le lac Huron de la baie Georgienne, a beaucoup à offrir aux amoureux de nature qui cherchent une alternative aux bords de mer américains.

Voici six activités pour découvrir ce que la péninsule Bruce a de plus étonnant:

1. Grimper dans une tour d’observation à Tobermory

Pour bien entamer le séjour, on se rend à Tobermory, une petite ville située à l’extrémité de la péninsule Bruce, et on repère le sentier Burnt Point, qui fait une boucle de 3,5 kilomètres à partir du centre d’accueil de https://www.pc.gc.ca/fr/pn-np/on/bruce. Sur un sentier facile, on découvre avec émerveillement les eaux turquoise qu’offre le côté est de la péninsule. Au départ du sentier, une tour d’observation permet de voir les îles du parc marin national Fathom Five au loin.

2. Se baigner dans les eaux fraîches de la baie Georgienne

La baie Georgienne, formée par la péninsule Bruce qui s’avance dans le Lac Huron, est surnommée «le sixième grand lac». Même si l’eau y est très froide et que le fond est rocheux, plusieurs courageux s’y baignent. Il faut dire que ses eaux émeraude donnent envie de plonger.

VOY-PENINSULE-BRUCE-ONTARIO
COURTOISIE / DESTINATION ONTARIO

Les environs de la Grotto, une grotte entourée d’eau bleue, attraction phare de la péninsule, sont un bon endroit pour passer l’après-midi près de l’eau, mais partout le long de la côte, il est aussi facile de trouver des endroits où faire saucette.

VOY-PENINSULE-BRUCE-ONTARIO
VÉRONIQUE LEDUC / AGENCE QMI

3. Explorer les fonds marins et les îles du parc Fathom Five en bateau

Les eaux claires de la région ne sont pas seulement belles, elles cachent également de fascinantes épaves de bateaux. Les mordus de plongée se rendent à Tobermory, où des centres offrent des excursions pour les explorer.

VOY-PENINSULE-BRUCE-ONTARIO
COURTOISIE / DESTINATION ONTARIO

Il est aussi possible de découvrir les épaves sans mettre le bout de l’orteil dans l’eau grâce aux excursions en bateau dans le parc marin national Fathom Five, qui permettent d’observer les fonds marins grâce à des planchers en vitre.

Certains tours se rendent également sur l’île Flowerpot, un classique du secteur, où il est possible de découvrir les hautes structures calcaires qui rappellent des pots de fleurs géants.

VOY-PENINSULE-BRUCE-ONTARIO
COURTOISIE / DESTINATION ONTARIO
VOY-PENINSULE-BRUCE-ONTARIO
COURTOISIE / DESTINATION ONTARIO

4. Randonner sur un tronçon du sentier Bruce

Dans la région, le sentier Bruce, ouvert en 1967, est mythique. D’une longueur de près de 900 kilomètres, il est le plus long sentier balisé au Canada et relie Queenstown, tout près des chutes Niagara, à Tobermory, à l’extrémité de la péninsule Bruce. Comme il longe presque tout le côté est de la péninsule, les visiteurs peuvent en parcourir une section et profiter des vues sublimes qu’il offre sur les hautes falaises et les eaux translucides de la baie Georgienne.

Se stationner au secteur Halfway Log Dump pour marcher le sentier aller-retour jusqu’à la Grotto, pour un total d’une douzaine de kilomètres, est une excellente option pour vivre le sentier et éviter la cohue du stationnement de la Grotto.

VOY-PENINSULE-BRUCE-ONTARIO
V�RONIQUE LEDUC / AGENCE QMI
VOY-PENINSULE-BRUCE-ONTARIO
VÉRONIQUE LEDUC / AGENCE QMI

5. Profiter de l’ambiance de plage de Sauble Beach

Du côté ouest de la péninsule, l’ambiance est tout autre. Pour les familles, la baignade dans le lac Huron est plus accessible à cause de l’eau plus chaude et moins profonde et des plages de sable. Vers le sud, la plage Sauble, qui fait 11 kilomètres de long, est très populaire. Il est agréable d’y passer une journée pour profiter de l’ambiance animée du secteur, pour flâner dans les boutiques et manger un fish and chips ou une crème glacée les pieds dans le sable. Il faut rester pour le coucher de soleil sur le lac.

VOY-PENINSULE-BRUCE-ONTARIO
V�RONIQUE LEDUC / AGENCE QMI

6. Rouler sur deux roues entre Southampton et Port Elgin

Du côté du lac Huron, la piste cyclable entre la ville de Southampton et Port Elgin est à faire. Sur 10 kilomètres, on longe le lac, à cet endroit identique à une mer. On peut louer des vélos de route ou des «fat bikes» au Martin’s Bicycle Shop de Southampton. Dans ce dernier cas, on pourra tester les sentiers aménagés dans les bois de Port Elgin. Pour les cyclistes plus aguerris, à partir de Southampton, le trajet jusqu’aux chutes Sauble est aussi une belle option.

VOY-PENINSULE-BRUCE-ONTARIO
VÉRONIQUE LEDUC / AGENCE QMI

Bon à savoir

Les parcs nationaux

– On trouve au bout de la péninsule Bruce deux Parcs Canada: le parc marin national Fathom Five ainsi que le parc national de la Péninsule-Bruce. La plupart des stationnements sont payants et il faut réserver sa place le plus tôt possible pour celui qui donne accès à la fameuse Grotto.

Les étoiles

– La péninsule Bruce est depuis 2009 une des 13 réserves de ciel étoilé du pays, ce qui signifie que des mesures ont été prises afin de diminuer la pollution lumineuse. www.pc.gc.ca/fr/voyage-travel/experiences/ciel-sky

Les villages côtiers

Parmi les villages agréables à découvrir: Tobermory, Lion’s Head et Southampton. www.brucecounty.on.ca

S’y rendre

– Il faut compter environ neuf heures de route à partir de Montréal et quatre heures à partir de Toronto pour atteindre la ville de Tobermory, située à l’extrémité de la péninsule.

S’y loger

– Il y a plusieurs motels, chalets et gîtes sur la péninsule ainsi que de nombreux terrains de camping. Si ceux de Parcs Canada sont réservés des mois à l’avance, vous aurez peut-être plus de chance avec les beaux espaces boisés de Harmony Acres, près de Tobermory. Un peu plus au sud, les cabines du Cape Chin B&B sont une bonne option si l’on veut explorer la partie du sentier Bruce autour du Devil’s Monument.

VOY-PENINSULE-BRUCE-ONTARIO
COURTOISIE / DESTINATION ONTARIO