/news/currentevents
Navigation

Incendie à Saguenay: elle doit la vie à ses voisins et à deux policiers

Marie-Josée Guimond a été sauvée in extremis des flammes

À leur arrivée, les policiers ont constaté qu’une femme se trouvait sur un balcon du deuxième étage, prisonnière des flammes qui se propageaient à la toiture.
Photo Pierre-Alexandre Maltais, Journal de Québec À leur arrivée, les policiers ont constaté qu’une femme se trouvait sur un balcon du deuxième étage, prisonnière des flammes qui se propageaient à la toiture.

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Une femme d’une soixantaine d’années peut remercier ses voisins ainsi que deux policiers qui l’ont sauvée d’une mort certaine quand elle s’est retrouvée coincée à l’étage d’un immeuble en feu dans la nuit de mardi à mercredi, à Saguenay.

Vers 23 h 30, les quatre occupants du 701, rue Gendron à Chicoutimi dormaient à poings fermés quand un feu s’est déclaré.

Marie Josée Guimond a été sauvée de justesse sur son balcon alors que son immeuble était ravagé par un brasier généralisé.
Facebook
Marie Josée Guimond a été sauvée de justesse sur son balcon alors que son immeuble était ravagé par un brasier généralisé.

Des voisins ont rapidement réveillé les trois occupants du rez-de-chaussée en criant à pleins poumons. Deux femmes et un enfant ont ainsi pu sortir sans problème.

Par contre, l’occupante du logement à l’étage, Marie-Josée Guimond, s’est retrouvée coincée chez elle puisque le temps qu’elle se réveille, le feu avait déjà atteint le seul escalier extérieur de l’immeuble.

À leur arrivée, les policiers ont constaté qu’une femme se trouvait sur un balcon du deuxième étage, prisonnière des flammes qui se propageaient à la toiture.
Photo collaboration spéciale, Pierre-Alexandre Maltais

Une question de secondes

« Je suis allé chercher mon échelle à la course et c’est là que les policiers sont arrivés. Sur l’adrénaline, tu veux sauver la vie de tout le monde », relate humblement Jonathan Morin, le voisin qui a aidé les policiers à sauver de justesse la femme.

« Quand elle est sortie sur le balcon, les flammes roulaient au plafond et ça sortait de tous les côtés jusqu’à 15 pieds dans les airs. C’était une question de secondes avant qu’elle ne tombe inconsciente si elle ne sortait pas », explique le patrouilleur de la police de Saguenay Keven Tremblay.

Mme Guimond n’a heureusement subi aucune blessure, mais son chat n’a pas pu être sauvé dans l’incendie, dont la cause n’était toujours pas connue mercredi.

Les policiers Jérôme Gaudreault et Keven Tremblay ont porté secours à Mme Guimond.
Photo collaboration spéciale, Pierre-Alexandre Maltais
Les policiers Jérôme Gaudreault et Keven Tremblay ont porté secours à Mme Guimond.

Jeune héroïne

L’appel aux policiers a été fait par le père de Tayna Lacasse, une jeune fille de 15 ans qui a courageusement entrepris de réveiller ses voisins dès qu’elle a aperçu de la fumée provenant de l’immeuble voisin.

« On a eu pas mal de difficulté pour faire sortir une madame. Je suis allée cogner chez elle à plusieurs reprises pour la réveiller. Sur le coup, elle n’a pas réalisé que le feu était vraiment pogné. Au moins, les trois personnes sont sorties saines et sauves », dit-elle.

Jonathan Morin, Voisin
Photo collaboration spéciale, Pierre-Alexandre Maltais
Jonathan Morin, Voisin

Les policiers qui sont intervenus ont aussi louangé le courage de la jeune femme et de son père.

« C’est grâce à eux qu’on est arrivés. Personne d’autre n’avait appelé. La jeune Tayna a persévéré et elle et son père ont pu avertir tout le monde. C’est trois personnes de moins dont on n’a pas eu à se soucier », indique l’agent Jérôme Gaudreault, qui assure n’avoir fait que son travail.