/entertainment/shows
Navigation

Villages flamboyants

La Grande Allée accueille le cœur du ComediHa! Fest

Une centaine de techniciens s’affairent depuis 12 jours à monter le site.
Photo Simon Clark Une centaine de techniciens s’affairent depuis 12 jours à monter le site.

Coup d'oeil sur cet article

Avec ses deux nouveaux villages ludiques installés au parc de la Francophonie et à la place George-V, le ComediHa ! Fest-Québec passe assurément à un niveau supérieur. Les installations du festival proposent des activités en abondance, en plus de ses terrasses colorées, de bars animés et d’un volet gastronomique. Du jamais vu pour un festival dans la capitale.

Il régnait une fébrilité plus grande que par les années passées dans l’équipe du ComediHa ! Fest, mercredi, alors que le coup d’envoi du festival était donné dans ces flamboyants villages urbains, le « cœur battant » de la 19e édition du festival. Inspiré du Fringe d’Édimbourg, le fondateur Sylvain Parent-Bédard en rêvait depuis longtemps.

En tout, ce sont 4 millions $ qui ont été injectés dans ces deux villages pour toute la durée de l’événement. Une centaine de personnes ont travaillé pendant 12 jours pour ériger le site aux couleurs jaune et mauve.

Du côté de la place George-V, 80 % des 300 spectacles de la programmation y seront présentés dans quatre lieux de diffusion temporaires et originaux.

D’abord dans le Ha!ngar, une salle de 216 places dans un conteneur, où on pourra voir Piment Fort, puis le Grand Chapiteau, d’une capacité de 250 places, qui accueillera entre autres L’heure de pointe et les Shows mystère. Le Cube est dédié aux artistes anglophones, tandis que le Petit Chapiteau sera le théâtre d’hypnose et de magie.

Le président fondateur de l’Agence ComediHa!, Sylvain Parent-Bédard, se trouve devant un plongeon et un bassin d’eau glacée.
Photo Simon Clark
Le président fondateur de l’Agence ComediHa!, Sylvain Parent-Bédard, se trouve devant un plongeon et un bassin d’eau glacée.

Sueurs froides

Du côté du parc de la Francophonie, un Défi-évasion comique fait sur mesure pour le ComediHa ! Fest, une tyrolienne et un mur d’escalade peuvent être essayés avec le laissez-passer. Sinon, les festivaliers ont accès aux deux sites gratuitement.

Des musiciens de la Ligue d’improvisation musicale de Québec joueront dans un géant juke-box « live » tandis que le Théâtre Niveau Parking a créé un spectacle muet qui sera présenté trois fois par jour. La Forêt enchantée propose un parcours ludique, lumineux et sonore.

« Il y a beaucoup d’activités pour la famille, et c’est un volet auquel on tenait cette année », souligne Sylvain Parent-Bédard, qui a fait appel à Marc Gourdeau, spécialiste des arts de la rue, qui a entre autres travaillé au Festival d’été, pour le développement des villages.

Chaque jour, à 18 heures, le funambule Laurence Tremblay-Vu donnera des sueurs froides aux festivaliers. Il traversera un fil de fer qui relie le manège militaire au parc de la Francophonie, à 45 pieds de haut, sans être attaché et sans filet de sécurité.

Des musiciens joueront les demandes spéciales du public dans ce juke-box vivant.  
Photo Simon Clark
Des musiciens joueront les demandes spéciales du public dans ce juke-box vivant.  

Presque tous les galas complets

Le but avec ces villages était, selon Sylvain Parent-Bédard, d’agrémenter l’expérience des festivaliers. « C’est ce qui nous différencie énormément des autres festivals », soutient-il.

Les détenteurs de laissez-passer peuvent y faire un parcours où ils peuvent voir plus d’un spectacle dans la même soirée.

« On s’attend aussi à un achalandage beaucoup plus important. On le sent dans les ventes de laissez-passer », précise Sylvain Parent-Bédard. Il ajoute que la firme Léger sera sur place tout au long du festival pour faire une étude sur la provenance des festivaliers.

Presque tous les galas sont complets, « sans billets donnés », ajoute-t-il.

L’installation des deux villages met la table pour le 20e anniversaire, qui aura lieu l’an prochain. Le fondateur souhaite déployer d’autres villages comme ceux-ci ailleurs à Québec, l’an prochain.

Le festival se déroule jusqu’au 19 août.

Au ComediHa!

Voici quelques spectacles accessibles avec le laissez-passer.

Impro texto

Les maîtres de l’impro Luc Senay et Réal Bossé croisent le fer pendant 60 minutes, le temps qu’ils possèdent pour découvrir le secret de l’autre, qu’ils ne connaissent pas. C’est grâce aux textos des spectateurs qu’ils y arriveront.

Du 8 au 12 août, 18 h 45, Ha!ngar


Piment Fort

Trois invités différents chaque soir prendront part à une soirée Piment Fort sur scène non censurée, animée par Normand Brathwaite. Parmi eux, les Denis Drolet, Richard Z. Sirois, Luc Senay, Billy Tellier, Gildor Roy, Martin Vachon.

Les 8, 9, 10, 12 et du 15 au 19 août, 19 h 45, Ha!ngar


Gladius

Jean-François Baril et Alex Perron animent des soirées de divertissement, où les spectateurs pourront jouer à des jeux télévisés tels Le Tricheur et La guerre des clans.

Les 8, 9, 18 et 19 août, 21 h 30, Grand Chapiteau


D’autres spectacles concepts :

Comédie dans le noir, 60 minutes de stand-up, Hypnose, Magie, Shows XXX, Shows mystères, Les p’tites vites, Open Mic.