/sports/baseball
Navigation

Felix Hernandez envoyé dans l’enclos de relève

Seattle Mariners v Texas Rangers
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le gérant des Mariners de Seattle, Scott Servais, a confirmé jeudi que le lanceur Felix Hernandez agira comme releveur en raison de ses insuccès comme partant.

L’entraîneur s’est dit ouvert à ramener éventuellement le droitier au sein de sa rotation des partants, mais il veut avant tout voir son artilleur retrouver sa forme d’antan.

«J’ai eu l’occasion de m’asseoir avec Felix [...] et je lui ai expliqué que cela était pour son bien et celui de l’organisation, a déclaré Servais au quotidien ’’The Seattle Times’’. Il y a beaucoup de choses qui se passent avec lui. Il a beaucoup de pression, les attentes placées en lui sont grandes. [...] Prenons une bonne respiration, faisons un pas en arrière pour mieux revenir en force.»

«Attendez-vous pour me parler? Je n’ai rien à dire», a pour sa part affirmé Hernandez aux médias quand il fut interrogé à ce sujet.

Aussi, la conversation entre les deux hommes n’a pas été des plus agréables.

«Ce fut très difficile, a admis l’instructeur-chef. Je le respecte certainement pour tout ce qu’il a accompli au cours de sa carrière, mais ce genre de problème survient parfois et ultimement, il faut penser à l’équipe. Espérons qu’il empruntera la bonne voie. Il aura la chance de lancer à un certain moment. Peut-être qu’il sera capable de revenir dans le groupe de partants, nous verrons.»

Soirée misérable

L’athlète de 32 ans a livré l’une de ses pires performances dans les ligues majeures, mardi, quand il a accordé 11 points – sept mérités -, huit coups sûrs et quatre buts sur balles aux Rangers du Texas. Cette saison, il a présenté un dossier de 8-10 et une moyenne de points mérités de 5,73, ce qui est loin d’être satisfaisant aux yeux de ses dirigeants.

«Notre personnel de lanceurs nous a transportés tout au long de la campagne, mais la clé durant les 6-7 dernières semaines du calendrier, c’est de pouvoir demeurer dans la rencontre et avoir une chance de la gagner chaque soir», a déclaré Servais.

Avant les duels de vendredi, Seattle occupait le troisième rang de la section Ouest de la Ligue américaine avec une fiche de 66-50, accusant sept matchs de retard sur les meneurs, les Astros de Houston.