/news/currentevents
Navigation

Un abri d’un demi-million inutilisé depuis des années

La structure devait servir à entreposer des abrasifs en hiver

Cet abri de 515 000 $ du ministère des Transports du Québec ne sert plus à rien depuis des années. 
Photo collaboration spéciale, Pierre-Jean Séguin Cet abri de 515 000 $ du ministère des Transports du Québec ne sert plus à rien depuis des années. 

Coup d'oeil sur cet article

VAL-DES-BOIS | Le ministère des Transports du Québec a construit un immense abri de 515 000 $ en Outaouais, mais ne l’a toujours pas utilisé trois ans après sa construction.

Cette structure payée à grands frais par les contribuables doit simplement servir d’abri au MTQ ou à ses sous-traitants pour entreposer des abrasifs pendant la période hivernale.

Le ministère indique que l’abri construit en 2015 aux abords de la route 309 à Val-des-Bois, en Outaouais, aurait servi pendant un hiver il y a trois ans.

Mais tous les résidents du secteur rencontrés par Le Journal hier ont affirmé qu’il n’y avait jamais eu d’entreposage à cet endroit depuis sa construction.

Au diable les dépenses

Le MTQ n’a pas lésiné sur les dépenses avec cet abri d’un demi-million de dollars. La structure repose sur une fondation en béton et du remblai de qualité a été utilisé pour s’assurer de sa solidité.

Alors que certaines des routes québécoises auraient grandement besoin de nouveau pavé, le terrain sur lequel se trouve cet abri a été asphalté au complet. Le terrain est complètement éclairé et clôturé, de façon sans doute à repousser les voleurs d’abrasifs.

La clôture est toutefois ouverte en permanence, comme l’a constaté Le Journal. La porte-parole du MTQ en Outaouais, Karine Sauvé, reconnaît que l’installation est inutilisée, mais que la décision de construire cet abri a été prise alors que le déneigement connaissait des difficultés dans le secteur.

Saine compétitivité

« En ayant un abri, ça permet à des entrepreneurs de l’extérieur de soumissionner pour le contrat. On s’assure d’une saine compétitivité entre les entrepreneurs », mentionne-t-elle.

Depuis quelques années, c’est la municipalité de Val-des-Bois qui obtient le contrat de déneigement du MTQ pour une partie de la route 309. La municipalité possède aussi un abri pour les abrasifs qu’elle a construit au coût de 18 000 $ en 2014.

« Ça convient amplement à nos besoins », dit la directrice générale de Val-des-Bois, Anick Morin. Bien qu’inutile en ce moment, le MTQ croit toutefois que cet abri pourrait être utile dans le futur.

« Le contrat se renouvelle à chaque année. Si la municipalité décide de ne plus déneiger ce secteur, avec ce terrain, on aura plus de soumissionnaires et un meilleur prix », estime Mme Sauvé.

– Avec Simon-Pier Ouellet, collaboration spéciale

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.