/weekend
Navigation

Elles vont attirer l’attention

Coup d'oeil sur cet article

Quand arrive la fin du mois de juillet, deux événements attirent les créateurs et acteurs de la communauté télévisuelle américaine : le Comic-Con de San Diego et la tournée de la Television Critics Association à Los Angeles. On y présente généralement les bandes-annonces des nouvelles séries de la saison automne-hiver des grandes chaînes télé. C’est aussi l’occasion pour les médias d’assister à des conférences afin d’en savoir un peu plus sur les pilotes qui ont obtenu leur laissez-passer pour amorcer la production et dont nous verrons le résultat dans les prochains mois. Voici quelques-unes de ces séries qui feront très bientôt sans doute jaser, question d’accueillir la rentrée avec curiosité.

 

Homecoming

Photo courtoisie, Amazon

Amazon marque un grand coup en attirant une vedette de la trempe de Julia Roberts, dont ce sera le premier grand rôle dans une série télé. Homecoming est un thriller psychologique dont la bande-annonce mystifie avec une musique qui fait augmenter les battements cardiaques. Elle y incarne Heidi Bergman, une travailleuse sociale œuvrant pour le compte d’un service secret du gouvernement, dans un programme de réhabilitation des soldats qui rentrent au pays et qui doivent réintégrer la société. Un jeune soldat sera son premier patient. Cette série a été développée à partir d’un podcast du même nom qui a ensuite attiré l’attention de Sam Esmail, le réalisateur de la série. Il dit s’être inspiré de l’atmosphère des films de Hitchcock et De Palma. Julia y retrouve Dermot Mulroney avec lequel elle a partagé l’écran à quelques reprises déjà. Sissi Spacek figure aussi à la distribution. En conférence de presse, Roberts révélait que le tournage avait été un excellent défi mental au quotidien. Disons que c’est assez vendeur comme argument !


► Dès le 2 novembre sur Amazon Prime Video

 

Camping

Photo courtoisie, HBO

L’automne marque aussi le retour de Jennifer Garner au petit écran. Celle qu’on a découverte dans Alias au début des années 2000, tient l’un des rôles principaux de la comédie Camping, dans laquelle le voyage d’un couple ne tourne pas tout à fait comme prévu. Elle y incarne Kathlyn, une femme perfectionniste et contrôlante qui organise un retour à la terre avec des amis pour souligner le 45e anniversaire de son mari. Lena Dunham et Jennifer Konner (Girls) écrivent et produisent cette adaptation d’une série britannique qui risque d’avoir du mordant.


► Dès le 14 octobre sur HBO

 

Manifest

Photo courtoisie, NBC

En 2013, le vol 828 de la compagnie aérienne Montego sortait des écrans radars avec 191 passagers à son bord. Ils ont d’abord été considérés comme disparus puis morts. Cinq ans plus tard, l’avion se pose et ses occupants reviennent à la civilisation, habités d’un étrange sentiment et tentent de reprendre leur vie. C’est la trame de cette série produite par Robert Zemeckis, à qui l’on doit des films comme Back to the future, Forest Gump ou Cast Away. Bien qu’un aspect mystique semble planer, la série rappelle déjà à plusieurs téléspectateurs avertis l’histoire de Lost, beau succès télévisuel.


► Dès le 24 septembre sur NBC

 

Maniac

Photo courtoisie, Netflix

Emma Stone, Jonah Hill, Justin Theroux et Sally Field se retrouvent au cœur d’une série atypique alors que les deux premiers figurent parmi les cobayes d’un laboratoire pharmaceutique. Or, des tests sur leur cerveau prennent une autre tangente lorsqu’une scientifique les déjoue et que les patients se retrouvent à voyager dans les époques. Des essais cliniques qui devaient les aider à passer par-dessus des troubles psychologiques les font ainsi naviguer entre la réalité et l’imaginaire sans pouvoir distinguer le vrai du faux, au risque de devenir fou. L’esthétique de la série est particulièrement léchée, rappelant des films cultes de science-fiction des années 80. Cette série intrigante est l’adaptation d’un format norvégien.


► Dès le 21 septembre sur Netflix

 

Les remakes de Charmed et Magnum P.I.

Photo courtoisie, CBS

Nous sommes dans une vague nostalgique et les Américains aiment toujours faire revivre leurs grands succès, mais au goût du jour. C’est le cas de deux séries qui ont connu un fort succès et qui débarqueront sur nos ondes version 2018. Les actrices de la version originale d’il y a 20 ans ont des avis partagés face à cette nouvelle mouture qu’on dit plus féministe. Alors que Holly Marie Combs a des réticences, Shannen Doherty s’en réjouit. Charmed raconte le quotidien de trois sœurs qui ont des pouvoirs surnaturels leur permettant de combattre les forces du mal. Elles espèrent ainsi atteindre celui qui est responsable de la mort de leur mère. Dans un autre registre, Magnum P.I. a fait les beaux jours de Tom Selleck au début des années 80 alors qu’il incarnait un ancien combattant de la guerre du Vietnam converti en détective privé à Hawaï. Le Magnum du remake revient plutôt d’Afghanistan. Jay Hernandez (Suicide Squad, Scandal) reprend le rôle mythique.


► Charmed dès le 14 octobre sur The CW ou W Network Canada


 Magnum P.I. dès le 24 septembre sur CBS et CTV

 

Le retour de Murphy Brown

Photo courtoisie, CBS

Comme elle le dit si bien dans la bande-annonce, Murphy a animé les bulletins d’informations de la chaîne FYI et est partie alors qu’on ne distinguait plus tant les nouvelles des émissions à potins culturelles. Puis, une récente élection, celle de Trump, clairement identifiée, lui a donné envie de reprendre du service. Ce sera chose faite cet automne avec le retour de la populaire comédie mettant en vedette Candice Bergen. Tous ses collègues de l’époque seront d’ailleurs au rendez-vous, soulignant ainsi les 30 ans de la série. Murphy devient ainsi journaliste d’enquête mesurant l’impact des fausses nouvelles et des médias sociaux et, sans doute, les effets de quelques succulentes sorties du président en poste ou des revendications du mouvement #metoo. Bref, bien que vintage, la comédie se veut très actuelle.


► Le retour de Murphy Brown dès le 27 septembre sur CBS

 

Grand Hotel

Photo courtoisie, ABC

Bien qu’on ne la voit pas beaucoup devant les caméras ces derniers temps, Eva Longoria s’avère une productrice de plus en plus active. Elle profite d’ailleurs de l’énorme popularité des telenovelas (feuilleton télévisé en espagnol) pour offrir à heure de grande écoute ce qu’on qualifie de soapy drama. Grand Hotel est l’adaptation d’un format espagnol et se déroule à Miami dans un prestigieux hôtel familial qui renferme de nombreux secrets et qui mise sur la satisfaction de ses clients et le dévouement de ses employés. Le patriarche décide un jour de s’en départir, croulant sous des dettes pas très nettes. Mais sa fille refuse de laisser aller le lieu évoquant sa mère. Séduction, mystère, sexe, amour, jeux de coulisses, abdominaux, tous les éléments sont mis de l’avant pour titiller le public friand des soaps d’après-midi.


► Grand Hotel, fin de l’automne 2018 sur ABC