/weekend
Navigation

Robert Redford en cinq films mémorables

Coup d'oeil sur cet article

Considéré comme un des plus grands acteurs de sa génération, Robert Redford a annoncé plus tôt cette semaine qu’il comptait prendre sa retraite comme comédien après la sortie de son prochain film, The Old Man and the Gun, à la fin septembre. Voici cinq rôles qui ont marqué la carrière de l’acteur mythique de 81 ans. 

BUTCH CASSIDY ET LE KID (1969)

Photo courtoisie

Robert Redford partage la vedette avec Paul Newman dans ce western qui relate les aventures des célèbres pilleurs de banques et de trains Butch Cassidy et Sundance Kid. Fait intéressant : c’est Steve McQueen qui avait d’abord été choisi pour incarner le Kid. Mais il s’est désisté à la dernière minute et le rôle a finalement été confié à Redford. Avec ce film, l’acteur blond aux yeux bleus séduit le grand public et devient une grande vedette à Hollywood.

GATSBY LE MAGNIFIQUE (1974)

Photo courtoisie

Avant Leonardo DiCaprio, Robert Redford­­­ a lui aussi incarné le personnage du décadent Jay Gatsby dans cette adaptation du célèbre roman de F. Scott Fitzgerald. Réalisée par Jay Clayton et scénarisée par nul autre que Francis Ford Coppola, cette version de Gatsby le magnifique n’a pas obtenu un immense succès à sa sortie, mais elle a confirmé le statut de sex-symbol de Redford.  

LES HOMMES DU PRÉSIDENT (1976)

Photo courtoisie

Un des meilleurs films sur le journalisme d’enquête à avoir été tourné, ce drame d’Alan J. Pakula nous emmène dans les coulisses de l’enquête qui a déclenché le scandale du Watergate, en 1974. Robert Redford et Dustin Hoffman y incarnent les deux journalistes du Washington Post qui ont publié ce reportage qui a provoqué la démission du président Nixon. 

LE MEILLEUR (1984)

Photo courtoisie

Redford se glisse dans la peau d’un joueur de baseball dans ce drame sportif réalisé par Barry Levinson en 1984. Inspiré d’une histoire vraie, le film raconte l’histoire d’un jeune joueur prometteur (joué par Redford) qui doit mettre fin à sa carrière après avoir été blessé par balle. Une quinzaine d’années plus tard, alors qu’il a atteint l’âge où les joueurs prennent leur retraite, il décide de tenter sa chance avec une équipe professionnelle pour prouver qu’il est le meilleur. 

SOUVENIRS D'AFRIQUE (1985)

Photo courtoisie

À l’approche de la cinquantaine, Robert­­­ Redford continue de jouer les séducteurs dans ce drame romantique de Sydney Pollack qui a été couronné de sept Oscars, dont celui du meilleur film. Inspiré des mémoires de la Danoise Karen Blixen, Souvenirs d’Afrique (Out of Africa) met en vedette Meryl Streep dans le rôle d’une jeune baronne vivant en Afrique qui, malheureuse avec son mari, s’amourache d’un aventurier (Redford).