/news/currentevents
Navigation

Meurtre d'Alexandre Larouche: toujours pas d’accusation d'homicide contre Karl-Emmanuel Villeneuve

Karl-Emmanuel Villeneuve (à droite) est revenu devant le juge mardi matin, au palais de justice de Chicoutimi.
Photo Pierre-Alexandre Maltais Karl-Emmanuel Villeneuve (à droite) est revenu devant le juge mardi matin, au palais de justice de Chicoutimi.

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | De nouveaux chefs ont été déposés mardi matin contre Karl-Emmanuel Villeneuve, le principal suspect du meurtre commis à Saguenay il y a deux semaines. Ce dernier n’est toutefois pas encore visé par une accusation de meurtre à l’encontre d’Alexandre Larouche, un homme de 22 ans lié au crime organisé.

Le jeune homme de 20 ans s’est présenté à nouveau devant le juge mardi matin en souriant et en faisant des clins d’œil envers le public assis dans la salle de cour du palais de justice de Chicoutimi.

L’avocat de Villeneuve, Me Jean-Marc Fradette, a rapidement demandé une évaluation médicale afin de déterminer si son client était mentalement apte à comparaître devant un juge. En plus d’avoir l’air de s’amuser dans le box des accusés, Villeneuve a mentionné à son avocat avoir des antécédents familiaux de schizophrénie et de maladie mentale.

Nouvelles accusations

« Ce sont des indices pour qu’on se pose des questions à savoir s’il comprend dans quelle situation il est. Pour des accusations aussi graves, ça peut être particulier de voir que la personne ne réalise pas ce qui se passe », a mentionné Me Fradette.

Arrêté pour possession illégale de deux armes à feu – dont un calibre 12 tronçonné – mercredi dernier, Karl-Emmanuel Villeneuve fait face à une accusation supplémentaire d’avoir eu en sa possession un silencieux, probablement compatible avec un pistolet de calibre 45 retrouvé chez lui la semaine dernière.

Il est aussi visé par une accusation de trafic de cocaïne, une infraction qui aurait été commise entre le 1er juin et le 8 août, date de son arrestation.

Capacité mentale

Dans l’attente du rapport médical, Karl-Emmanuel Villeneuve n’a pas été formellement accusé de ces chefs mardi matin au palais de justice de Chicoutimi.

Il reviendra devant le tribunal vendredi pour déterminer sa capacité mentale à comparaître.

La Couronne, qui a visionné la vidéo de l’interrogatoire mené par les enquêteurs de la SQ jeudi dernier, devrait présenter sa preuve à ce moment. Le résultat des études balistiques menées au Laboratoire de sciences judiciaires et de médecine légale prend aussi du retard en raison des vacances estivales.

Du côté de la défense comme de la poursuite, on s’attend à ce que d’autres accusations puissent être déposées d’ici vendredi en lien avec la mort d’Alexandre Larouche.