/news
Navigation

Gaz naturel liquéfié: Québec lance un appel d’offre pour la Côte-Nord

Coup d'oeil sur cet article

Une nouvelle étape a été franchie pour approvisionner la Côte-Nord en gaz naturel liquéfié (GNL). En effet, le gouvernement du Québec vient de lancer un appel d’offre international qui permettra de trouver le meilleur moyen de desservir la région en GNL.

La nouvelle a été annoncée mercredi par le ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles (MERN) et la Société du Plan Nord (SPN).

La Côte-Nord est l’une des seules régions du Québec n’ayant pas accès au gaz naturel liquéfié. La demande des industriels nord-côtiers ne justifie pas la réalisation d’un gazoduc.

L’initiative du gouvernement est de rendre les entreprises de la région plus compétitives en transportant éventuellement le GNL par bateau ou par la route.

L’accès au gaz naturel liquéfié donne une option de plus aux développeurs régionaux pour attirer de nouvelles industries dans la région.

«Si on n’a pas d’autre alternative que le mazout à leur offrir, ça diminue la compétitivité de notre région pour attirer des investissements. Donc, pour nous, même si ce n’est pas parfait, le GNL est une solution intéressante pour rendre notre région plus compétitive», a souligné Guy Simard, directeur du développement industriel chez ID Manicouagan.

Mais il faudra être patient selon lui. Le transport et l’entreposage de gaz naturel liquéfié sur la Côte-Nord ne se fera pas avant trois ans.